Brexit : des artistes dénoncent une "prison culturelle" dans une lettre ouverte à Theresa May Brexit : des artistes dénoncent une "prison culturelle" dans une lettre ouverte à Theresa May

Musique 

Brexit : des artistes anglais dénoncent une "prison culturelle" dans une lettre ouverte à Theresa May par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Dimanche 7 Octobre 2018

Ce dimanche 7 octobre, l’auteur-compositeur-interprète irlandais Bob Geldorf a publié une lettre ouverte à Theresa May dans laquelle il dénonce les méfaits du Brexit sur l’industrie musicale britannique. Une initiative soutenue entre autres par Rita Ora, Ed Sheeran et Sting.

"Nous avons décidé de nous enfermer dans une prison culturelle (…) C'est complètement dingue. Nous devons reprendre notre avenir en main, réformer et restructurer l'Union européenne" écrit Bob Geldorf dans une lettre ouverte à la Première ministre britannique Theresa May. Publié dans The Observer, le Guardian du dimanche, ce dimanche 7 octobre, le texte a également été signé par des artistes de renommée internationale. Ed Sheeran, Rita Ora, Sting : tous font part de leurs inquiétudes pour l’industrie musicale de leur pays si ce dernier venait vraiment à quitter l’Union Européenne le 29 mars prochain. "Le Brexit aura un impact sur tous les secteurs de l'industrie musicale. Qu'il s'agisse des tournées, des ventes, de la législation sur le droit d'auteur ou de la collecte de redevances" affirment-ils. D’ailleurs, le déclin de cette industrie pourtant porteuse a selon eux déjà commencé. "Après le référendum de 2016, la chute de la livre sterling s'est traduite par une augmentation considérable des coûts d'équipement, de location de studio (...) sans oublier la baisse des revenus des ménages, qui signifie moins d'argent pour aller dans les clubs et acheter de la musique, des tee-shirts" poursuivent-ils. 

Interrogé par The Observer, Bob Geldof appelle Theresa May à revenir sur sa décision et à organiser un nouveau référendum sur le Brexit. A ses yeux, ce serait là la seule manière d’empêcher que le Brexit "ne bousille leur avenir". Et bien que cette option soit celle souhaitée par de plus en plus de Britanniques, elle est toujours aussi fermement rejetée par le gouvernement conservateur. Les artistes réussiront-ils à le faire plier ? Pas sûr.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus