5 choses à savoir sur Lizzo 5 choses à savoir sur Lizzo

Musique 

Lizzo : 5 choses à savoir sur la rappeuse, chanteuse, actrice, compositrice et... flûtiste américaine par Dan Hastings

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Vendredi 19 Avril 2019

Son nom ne vous dit peut-être rien mais Lizzo est un phénomène musical qui est sur le point d’exploser en 2019 avec son album "Cause I Love You". Portrait d’une rappeuse-chanteuse-flûtiste inspirante.

#1 Elle cumule une passion pour la flûte et le rap
C’est d’abord la musique classique qui intéresse Melissa Jefferson, alias Lizzo, et plus précisément la flûte traversière. Membre de la fanfare de son lycée à Houston, elle faisait partie de ces élèves geeks qui vouaient un culte aux mangas entre deux répétitions. Balayant d’un geste les moqueries et travaillant dur, la jeune femme va jusqu’à décrocher une bourse pour étudier la musique. Mais comment imaginer une musicienne classique passer de ses partitions au rap ? Tout simplement parce que le hip hop a bercé son adolescence. La poussant à rejoindre des petits groupes de rap dès 14 ans, jusqu’à se considérer elle-même comme une rappeuse. Lizzo était née.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Blessin ur TL w/ a flute n twerk. Double tap for good luck all year. ???? @2dopequeens @hbo tonight! @sashabefluting

Une publication partagée par Lizzo (@lizzobeeating) le

#2 Des collaborations qui vont de Prince à Missy Elliott
Depuis 2012, sa carrière solo reste cantonnée à sa région. Elle collabore pourtant avec beaucoup d’artistes locaux, fait la première partie de Florence + the Machine et est même repérée par Prince pour enregistrer quelques vocalises dans son studio. Ce n’est qu’après avoir signé avec un label influent que le monde découvre enfin Lizzo en 2019. Le titre “Tempo”, dévoilé avant la sortie de l’album, a une résonance particulière pour elle puisqu’il s’agit d’une collaboration avec Missy Elliott, son idole. “J’ai passé ma vie à admirer Missy Elliot, en grandissant, je me sentais représentée. Quand je la voyais, c’était moi, souligne-t-elle à Beats 1. Elle avait la peau noire, elle n’avait pas le corps qu’avaient toutes les pop stars de l’époque, elle était bizarre et elle disait des trucs bizarres surtout…”.

#3 Un album éclectique à son image
Dès la sortie de “Juice” premier extrait de son album, le magazine Rolling Stone, qui la décrit comme la “spécialiste des chansons feel-good qui donnent confiance en soi”, considérait ce titre péchu comme “une pépite rétro-funk presque parfaite qui pourrait avoir le même succès qu’’Uptown Funk’ de Bruno Mars”. Son style ne s’arrête pas à la pop puisqu'elle propose un titre 100% rap à travers “Tempo” avec Missy Elliott, mais aussi des ballades plus douces et mélodieuses comme Cuz I Love You, qui donne son nom au disque. La flûte, quant à elle, n’est jamais bien loin et l’accompagne sur scène dans des solos où elle va jusqu’à twerker tout en jouant. Une compilation un peu étrange et très colorée qui pourrait s'apparenter à “Aretha Franklin faisant un album de rap” selon l'artiste.

#4 Elle s’est réconciliée avec son corps grâce à la culture du hip hop 
Lorsqu’on aperçoit Lizzo faisant de l’aérobic dans le clip de “Juice” ou posant presque nue pour The Cut, elle transpire la confiance en soi. Et pourtant, elle n’a pas toujours assumé son corps de femme noire et grosse. Dans un projet vidéo très intime où on lui demande de se déshabiller face caméra, elle évoque le moment où elle a appris à s'aimer. Cette conscientisation commence juste après être entrée dans un cercle de rappeuses stylées de son quartier. “Quand j’ai commencé à porter des perruques, ça a tout changé. C’est devenu une obsession. C’était une des choses que je pouvais changer. Je savais que je ne pouvais pas me réveiller et tout à coup faire une taille 36, en revanche, je pouvais me réveiller et avoir les cheveux longs”.

Dès lors, elle apprend à faire la paix avec son corps et parle de son amour de ses formes dans ses chansons. D’où l’étiquette d’activiste body positive qu’on lui accole. Pourtant, elle y est farouchement opposée : "J’ai juste dit que je m’aimais et tout le monde me répond ‘Oh mon dieu, elle est tellement courageuse. C’est une vraie activiste’. Pourquoi ? Et puis quand la body positivity ne sera plus tendance, ce n’est pas comme si j’allais tout à coup me transformer en femme blanche mince. Je serai toujours noire et grosse.” assure-t-elle dans The Cut.

#5 Elle demande une industrie de la mode plus inclusive
Entre ses combinaisons à sequins très disco et les pièces à plumes qu’on lui fait porter le temps d’un shooting photo pour Allure ou Clash, Lizzo joue avec la mode et ne se refuse rien. Ce sont plutôt les marques de haute couture qui refusent de l’habiller puisque sa taille est loin des normes. Une discrimination qu'elle ne laisse pas passer : “Si vous ne faites pas de vêtements qui m’aille et si vous ne souhaitez pas en faire pour moi, je n’ai pas envie de porter votre travail. Je n’ai pas besoin de vous, je suis déjà stylée. Mais si vous avez vraiment envie de changer les choses et d’habiller un corps de grosse, appelez-moi” énonce-t-elle dans Allure, en portant une robe Marc Jacobs en couverture. Qu’il s’agisse de porter des robes longues néon ou des crop top qui laissent apercevoir un bourrelet, la rappeuse-chanteuse-flûtiste s’en contrefiche. Elle s’habille avant tout de charisme et de talent.

Cuz I Love You est disponible depuis le 19 avril 2019. Lizzo sera en concert à l’Alhambra à Paris le 29 mai 2019 et au Festival Afropunk à La Seine Musicale les 13 et 14 juillet 2019.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires