"Victoria" : Virginie Efira, juste irrésistible

Virginie Efira, juste irrésistible dans "Victoria"

"Victoria" : Virginie Efira, juste irrésistible

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Mercredi 14 Septembre 2016

Dans la nouvelle comédie de Justine Triet, l’actrice incarne une avocate fauchée qui slalome entre affaires improbables et vie sentimentale brinquebalante. Résultat : un film 100% original et un rôle en or massif pour Virginie Efira, une comédienne qui n’en finit pas de surprendre.

Elle est charmante, séduisante, intelligente, marrante et beaucoup d’autres choses encore. Victoria Spick, la trentaine, a tout pour réussir dans la vie, comme on dit, mais son existence ressemble à une partie d’échecs où c’est toujours la même joueuse qui perd : elle. Récemment séparée de son compagnon (un abruti qui, malgré la rupture, lui cherche des noises), l’héroïne erre dans un désert sentimental désespérément dépourvu de tout oasis. Rayon sexualité : même mouise. Ses aventures érotiques avec des mecs improbables se soldent par de désolants fiascos. La déveine la poursuit dans son métier. Avocate pénaliste, Victoria Spick enchaine les affaires minables et peu rémunératrices. C’est tout ? Et non. Suite à une fête de mariage qui tourne mal, Victoria se retrouve en charge d’un dossier qui implique l’un de ses meilleurs amis : Vincent, accusé de tentative de meurtre par sa copine. Est-il coupable ou innocent ? Mystère. Une chose est sûre : la justice et l’amitié ne faisant pas bon ménage, l’héroïne entame un parcours à haut risque, dont elle ne sortira pas tout à fait indemne.

Elle n’en finit décidément pas de faire parler d’elle. En bien ! Après avoir, ces dernières années, interprété plusieurs comédies stimulantes où elle chamboulait ses partenaires masculins - 20 ans d’écart, avec Pierre Niney, Caprice, avec Laurent Stocker, Une famille à louer, avec Benoît Poelvoorde - Virginie Efira secoue une nouvelle fois le cocotier du cinéma français. Dans Victoria, la comédie endiablée de Justine Triet (La bataille de Solférino), l’actrice incarne son héroïne à la fois hilarante et à la ramasse avec un humour et un talent qui prouvent que les metteurs en scène ont bien raison de la plébisciter et de lui confier des rôles de femmes qui dynamitent les clichés. Même si le film pêche parfois par manque de rythme, ce portrait féminin irrévérencieux séduit par son sens des situations absurdes et son amour des personnages "borderline". Face à Virginie Efira, les deux hommes de l’affaire - Melvil Poupaud et Vincent Lacoste - semblent fascinés par le tempérament électrique de l’héroïne et le charme de l’actrice qui l’incarne. Impossible de ne pas partager leur avis. 

"Victoria", de Justine Triet, avec Virginie Efira, Melvil Poupaud, Vincent Lacoste… Sorti le 14 septembre.

Olivier De Bruyn

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus