"Papicha" : ce film est une pépite ! "Papicha" : ce film est une pépite !

Cinéma

"Papicha" : ce film est une pépite ! par Olivier De Bruyn

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Mardi 8 Octobre 2019

Quand une étudiante algérienne passionnée par la mode se retrouve en lutte contre les intégristes… "Papicha" est une merveille incarnée par Lyna Khoudri, très remarquée dans la série de Canal + Les sauvages.

Ne cherchez pas plus loin la révélation du moment. Foncez dans les salles de toute urgence pour découvrir ce premier film brûlant qui met en scène une jeune héroïne prête à tout pour ne pas renoncer à ses biens les plus précieux : sa liberté, son identité de femme, ses désirs ardents… Dans Papicha, la cinéaste algérienne Mounia Meddour évoque les années 90 dans son pays, celles où l’intégrisme et la guerre civile ont laissé 150 000 morts sur le carreau. Dans ce contexte épouvantable, une jeune étudiante, Nedjma, refuse de courber l’échine, de baisser le regard, d’endosser le voile.

Etudiante à Alger, l’héroïne, passionnée par la mode, confectionne ses propres fringues qu’elle vend la nuit dans les boîtes à la mode où la jeunesse locale se presse histoire d’oublier la chape de plomb qui étouffe l’Algérie. De plus en plus audacieuse, Nedjma, au mépris du danger et contre les barbus de tous poils qui sévissent à l’université comme ailleurs, décide d’organiser un défilé de mode dans sa fac. Elle sollicite ses copines pour devenir mannequins d’un jour et conçoit une "ligne" qui rend grâce à leur beauté et à leurs désirs d’émancipation. Une ligne où n’apparaît aucun voile, cela va de soi…

Gloire à Mounia Meddour ! Sans jamais céder au didactisme et à la grande leçon historique, la cinéaste, avec une nervosité et une sensualité qui imprègnent chaque scène de son film, retranscrit le combat de Nedjma et de ses copines, des filles qui prennent des risques pour vivre leur vie comme elles l’entendent. Une audace que certaines d’entre elles, hélas, devront payer au prix fort. Plaidoyer féministe pour le droit absolu de faire ce que l’on veut avec son corps et avec son esprit, Papicha adresse un salutaire doigt d’honneur aux intégristes d’hier et d’aujourd’hui et célèbre avec un enthousiasme contagieux la valeur suprême de la liberté.

Parmi les innombrables bonnes raisons de découvrir ce film, le plus beau de l’automne, la confirmation qu’une jeune actrice de feu est en train de naître sous nos yeux ébahis. Elle, c’est Lyna Khoudri, que l’on peut aussi admirer actuellement dans Les Sauvages, la série de Canal +. Dans Papicha, la comédienne incarne l’insoumise Nedjma avec une conviction et une sensibilité qui ne sont pas pour rien dans la réussite exemplaire de ce film bouleversant. On insiste : pour Lyna et pour tout le reste, cavalez dans les salles obscures, vous ne le regretterez pas.

Papicha, de Mounia Meddour, avec Lyna Khoudri, Shirine Boutella… Sortie le 9 octobre 2019.

Olivier De Bruyn

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires