"Momument Men" : un Clooney inégal mais pas mal

"Monuments Men" : Clooney et sa bande assurent le show

"Monuments Men" : quand Clooney et sa bande assurent le show

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Mercredi 12 Mars 2014

Devant et derrière la caméra dans "Monuments Men", George Clooney part en vadrouille avec son clan pour sauver les œuvres d’Art volées pendant la Seconde Guerre Mondiale. Son film prend le parti de l’humour mais est-ce que l’on rigole avec eux ?

Les derniers mois de la Seconde Guerre Mondiale. Alors que l’armée U.S s’apprête à envahir l’Allemagne après avoir libéré la France, une poignée d’Américains que rien ne prédestinait à enfiler l’uniforme (conservateurs de musée, architectes, historiens…) s’engagent dans le conflit avec un but bien précis : retrouver fissa les œuvres d’Art que les nazis ont volé dans différents pays (Belgique, France, Italie) et éviter que ces dernières ne soient détruites. Sauver des toiles de Rembrandt, Renoir, Cézanne et consorts alors que la guerre bat encore son sinistre plein et que les cadavres s’amoncellent ? L’enjeu peut paraître dérisoire, mais les quelques hommes de bonne volonté engagés dans l’aventure en sont persuadés : c’est la mémoire du génie humain qu’il s’agit de sauver de la destruction. Et cette mission mérite bien que l’on y risque sa peau et sa vie. Il n’est d’ailleurs pas certain que tous reviendront indemnes de leur périlleuse mission…

Enorme et grave sujet, mais prédilection pour la désinvolture voire la comédie ! Dans Monuments Men, son nouveau film derrière et devant la caméra, l’inévitable George Clooney prend un malin plaisir à regarder dans le rétroviseur historique et cinématographique. Amoureux fou de l’âge d’or hollywoodien et des comédies des années 50, Mr George a beau s’inspirer d’une histoire vraie dans son Monuments Men, il opte pour la décontraction et ne se départit jamais de son sourire, même quand ses personnages risquent de passer de vie à trépas, voire passent… ###Twitter###Alors, une pure plaisanterie avec avalanche de gags, rebondissements cocasses et nazis d’opérette ? Certes non, car Clooney a des choses à dire et il les dits plutôt deux fois qu’une (en gros : il faut toujours tout faire pour sauver la culture, notre bien commun). N’empêche, les meilleurs moments de cet objet filmique non identifié, inégal, mais sympathique, renvoient à la case comédie. Et, à ce petit jeu, ce sont les acteurs convoqués par le cinéaste qui assurent la qualité du spectacle : de Matt Damon avec son accent français grotesque à Jean Dujardin avec son sourire béat, en passant par Bill Murray, idéalement bourru, et par Cate Blanchett, héroïne idéale parmi les mâles. Tous ces braves gens et excellents acteurs se sont visiblement beaucoup amusés auprès de leur collègue et metteur en scène. Il n’est pas interdit de les imiter.

"Monuments Men", de George Clooney, avec George Clooney, Matt Damon, Jean Dujardin, Bill Murray… Sorti le 12 mars.


 

Olivier De Bruyn

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus