Matt Damon miniature ou François Cluzet tout nu dans la nature : qui est le plus délire?

Matt Damon ou François Cluzet : qui est le plus délire?

Matt Damon miniature ou François Cluzet tout nu dans la nature : qui est le plus délire?

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Mercredi 10 Janvier 2018

D’un côté, "Downsizing" d’Alexander Payne où les humains sont réduits à la taille d’un crayon pour sauver la planète. De l’autre "Normandie Nue", de Philippe Le Guay où des Normands se foutent à poil pour sauver leur village sinistré. Test comparatif des deux comédies délirantes de ce début d’année.

L’histoire

Downsizing : Paul Safranek, un Américain ordinaire, décide de révolutionner son existence en profitant d’une invention scientifique. Pour résoudre les problèmes de surpopulation, des savants ont mis au point un processus de diminution de taille qui réduit les êtres humains à une hauteur de… 12 centimètres. Celles et ceux qui optent pour le "downsizing" évoluent dans une communauté lilliputienne et semblent promis à un avenir idyllique. Hélas, une fois devenu minuscule, Safranek s’aperçoit que son nouvel environnement n’échappe pas aux travers du monde des "grands" : inégalités, violences, corruption…

Normandie nue : Blake Newman, un artiste conceptuel réputé pour ses photographies d’anonymes qui posent à poil, traverse la Normandie et tombe amoureux du village de Mêle sur Sarthe, dans l’Orne. Blake se met en tête de photographier la population locale dans la tenue d’Eve et d’Adam. Le maire du bled, Georges Balbuzard, décide d’aider l’artiste. Objectif : faire parler de son village dans les médias, afin que ce dernier retrouve un semblant de prospérité.

Les acteurs

Downsizing : Matt Damon a beau ne mesurer que 12 centimètres dans le film, son talent ne réduit pas telle une peau de chagrin. Dans la peau de Paul Safranek, type ordinaire qui plonge dans une aventure extraordinaire, l’acteur convainc au détour de chaque scène et confirme qu’il n’aime rien tant que les films singuliers et stimulants pour les neurones.

Normandie Nue : François Cluzet, alias le maire de Mêle sur Sarthe, finira-t-il par poser nu au milieu de ses administrés ? Suspense... Impeccable dans la peau du type qui ne sait plus quoi faire pour sauver son village, Cluzet séduit une nouvelle fois en incarnant un héros du quotidien, les pieds dans la boue et l’humanisme en bandoulière.

Le vainqueur 

Matt Damon

Une comédie U.S qui dynamite les poncifs de la science fiction pour virer à la satire acide de notre époque. Une comédie française qui évoque un sujet d’actualité - la crise économique affligeant les campagnes de l’Hexagone - en privilégiant la légèreté. Si les deux films partagent un même désir de faire rire avec des thèmes qui n’ont rien de frivole, Downsizing, malgré ses longueurs (le film dure 2 h 15), surprend plus que son sympathique concurrent hexagonal. Avantage U.S.A, donc, même si l’on ne perdra ni son temps ni son argent en découvrant la fiction tricolore. Une chose est sûre : deux comédies stimulantes à l’affiche le même jour, c’est rarissime. 

Downsizing, de Alexander Payne, avec Matt Damon, Kristen Wiig, Christoph Waltz,... Sortie le 10 janvier. Normandie nue, de Philippe Le Guay, avec François Cluzet, François-Xavier Demaison, Toby Jones… Sortie le 10 janvier.


 


Olivier de Bruyn

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus