Ma meilleure amie, sa sœur et moi : l'amour, c'est mieux à trois ? Ma meilleure amie, sa sœur et moi : l'amour, c'est mieux à trois ?

"Ma meilleure amie, sa sœur et moi" : l'amour, c'est...

"Ma meilleure amie, sa sœur et moi" : l'amour, c'est mieux à trois ?

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Mercredi 3 Juillet 2013

Après "Humpday", la cinéaste indé Lynn Shelton signe "Ma meilleure amie, sa sœur et moi", comédie malicieuse autour d'un trio amoureux. Porté par ses trois magnifiques acteurs, on court voir ce qui est sûrement l'un des meilleurs films de l'été.

Les temps sont durs pour Jack, qui peine à se remettre de la disparition de son frère et ne supporte plus la compassion pleurnicheuse de ceux qui l’entourent. Vaguement dépressif, tenté trop régulièrement de noyer son chagrin dans des litres de vodka, Jack accepte la proposition de sa meilleure amie : Iris, qui l’incite à prendre la poudre d’escampette, seul, pendant une semaine dans une maison perdue au beau milieu de nulle part. Mission : se remettre les idées à l’endroit. Jack s’exécute, mais sur place, surprise colossale, il trouve une fille déjà installée entre les murs. Elle, c’est Hannah, la sœur d’Iris, une très jolie fille très triste qui a posé son baluchon en ces lieux pour tenter d’oublier une histoire d’amour qui a mal tourné et lui a déchiré le cœur. Entre Jack et Hannah, une relation intense impose illico ses lois imprévisibles, pour le meilleur, mais pas que… Et les "choses" se gâtent encore plus quand Iris elle-même se pointe dès le lendemain matin dans la maison.

Qui aime qui ? Qui désire qui ? Qui est jaloux de qui ? Qui veut un enfant de qui ? Autour de ces questions turlupinantes et de ses personnages délicieusement compliqués, Lynn Shelton, réalisatrice U.S talentueuse (on lui doit le secouant Humpday), dynamite les clichés et signe une comédie futée qui ne manque ni d’insolence ni de bonnes idées en vrac. Pour incarner ce triangle amoureux délicieusement tordu, la cinéaste ne s’est pas trompée dans ses choix. Pas du tout trompée… Aux côtés des deux filles irrésistibles - Emily Blunt, dans la peau de la (fausse) meilleure copine et Rosemarie Dewitt, dans celle de la mystérieuse inconnue - le mec, Mark Duplass, excelle dans sa partition de mâle dépassé par la situation et les désirs bordéliques de ses contemporaines. Une prestation stimulante, à l’image de ce film malin et excitant, sans problème l’un des meilleurs de l’été. 

Ma meilleure amie, sa sœur et moi de Lynn Shelton, avec Emily Blunt, Rosemarie Dewitt, Mark Duplass… Sortie le 3 juillet. 

Olivier De Bruyn

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus