Les 5 meilleurs films de Margot Robbie Les 5 meilleurs films de Margot Robbie

Cinéma

"Moi Tonya", "Once Upon a Time… in Hollywood" : les 5 meilleurs films de Margot Robbie par Erick Grisel

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Mercredi 12 Février 2020

Débarquée de son Australie natale en 2011, Margot Robbie est devenue en seulement huit ans l’une des plus grandes stars d’Hollywood. Oublions l’inutile "Birds of Prey", son dernier film, pour nous concentrer sur ce que sa (jeune) carrière nous a offert de meilleur…

1. Moi Tonya, de Craig Gillespie (2007) 
Ce n’est pas un rôle sympathique que celui de Tonya Harding, patineuse connue aussi bien pour ses triple axels que pour avoir commandité l’agression de sa rivale Nancy Kerrigan en 1994. Mais Margot Robbie est parvenue à rendre son humanité à cette sportive de haut niveau surnommée un temps "la femme la plus détestée des États-Unis". La voir, fulminante, insulter les respectables jurés d’un championnat du monde de patinage ou tirer rageusement sur sa clope dans les coulisses d'un stade constituent de savoureux moments cinématographiques.

2. Once Upon a Time… in Hollywood de Quentin Tarnatino (2019)
Son rôle dans ce grand succès de l’année 2019 était, certes, secondaire, mais quel rôle ! Celui de Sharon State, l’ex-femme de Roman Polanski, assassinée en 1969 par la bande de Charles Manson. Pour la seconde fois de sa carrière, Margot retrouvait son partenaire du Loup de Wall Street, Leonardo DiCaprio.  Spectaculaire, Margot l’est surtout par son physique et son rayonnement dans ce somptueux hommage de Tarantino au cinéma américain.

3.Marie Stuart, Reine d’Écosse de Josie Rourke (2018)
Encore en personnage peu souriant dans le C.V. de Margot Robbie. Et l’actrice en impose, avec sa prothèse nasale, dans la peau d’Elizabeth 1er, reine qui envoya sa rivale, Mary Stuart, à l’échafaud au XVI siècle. Le regard bleu glacial, le visage poudré de blanc tel un masque mortuaire… brrr…. Margot hérite à l’âge de 28 ans d’un rôle de reine cruelle. Un must dans la carrière d’une actrice ( Cate Blanchett, Julia Roberts ou Charlize Theron peuvent en témoigner)

4.Scandale de Jay Roach (2019)
Partager (littéralement) l’affiche d’un film surfant sur l’actu ( #metoo) avec les grandes Nicole Kidman et Charlize Theron est bien la preuve qu’Hollywood l’a définitivement adoubée. Margot se paye dans Scandale deux scènes coton, dont une où elle amorce une séance d’effeuillage forcé devant un ponte de la télévision. Encore un film tiré d’une histoire vraie (comment un prédateur est descendu de son piédestal grâce au courage de trois femmes journalistes) dans la carrière de l’actrice, à l'origine une jolie brune qui représente désormais l’archétype de la blonde bombasse comme Hollywood en raffole.

5.Le loup de Wall Street de Martin Scorcese (2013) 
Quiconque se retrouve dans un film de Martin Scorcese, même dans un petit rôle, voit sa carrière grimper immédiatement en flèche. Et c’est le coup de chance dont a bénéficié Margot Robbie deux ans après son arrivée à Hollywood, elle qui n’était connue en Australie que pour ses rôles dans des séries populaires. Preuve que l’actrice était dotée d’une solide ambition, elle a créé sa propre maison de production un an plus tard, en 2014, avec son mari, Tom Ackerley, un assistant réalisateur rencontré sur le tournage d’un film en France ( Suite Française).

Erick Grisel

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires