"Le chant du loup ": un film qui nous a fait suer (littéralement) "Le chant du loup ": un film qui nous a fait suer (littéralement)

Cinéma

"Le chant du loup ": un film qui nous a fait suer (littéralement) par Erick Grisel

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Mercredi 20 Février 2019

Non pas qu’on se soit ennuyé devant ce "Chant du loup", bien au contraire ! Grâce à un suspense adroitement entretenu, on a bien stressé, de concert avec les comédiens, pendant cette plongée en apnée dans les grands fonds.

Il transpire bien, François Civil, dans Le Chant du Loup. Les gouttes de sueur perlent comme il faut sur son front superbe. Et avouons qu’à sa place, on transpirerait bien plus que lui, tant son job, qui consiste à repérer à l’oreille à l’aide d’un casque des torpilles et des sous-marins ennemis, atteint l’échelon maximum sur l’échelle du stress.

C’est la bonne idée du réalisateur Antonin Baudry pour ce film de mecs qui ne devrait pas déplaire aux filles: filmer ses acteurs au ras de l’épiderme, histoire de capter toutes les émotions, alternant les gros plans avec des plans larges de l’océan dans lequel ils évoluent. Ce contraste donne de la puissance au film. Tout comme la couleur qui le nimbe - bleu de la mer et du ciel, bleu de la lumière dans les sous-marins.

Et qu’importe si on ne croit pas trop à cette histoire de Russes – toujours eux - envoyant un missile nucléaire leurre vers la France (brrr !) afin de faire réagir un sous-marin français et ainsi déclencher une guerre. Qu’importe si le seul rôle féminin n’est là que pour twister le scénario à l’aide d’un pétard fumé après l’amour. Qu’importe si Omar Sy n’est pas plus crédible à la tête d’un sous-marin qu’en employé de Jurassic Park (on s’attend toujours à ce qu’il éclate de rire). Tous les autres acteurs sont excellents, Reda Kateb et Mathieu Kassovitz en tête (bon, on aimerait quand même bien que Mathieu cesse de faire la gueule dans ses films). Mais celui qui va vous torpiller en plein coeur, c’est François Civil qui s’impose, avec ce film, dans la A-List des acteurs français. 2019 EST son année.

Le chant du Loup, d’Antonin Baudry, sortie le 20 février

Erick Grisel

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires