"I feel good" : we feel bad for Jean Dujardin et Yolande Moreau "I feel good" : we feel bad for Jean Dujardin et Yolande Moreau

Cinéma

"I Feel Good" : we feel bad for Jean Dujardin et Yolande Moreau par Erick Grisel

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

4 minutes

Publié le Lundi 24 Septembre 2018

On aurait bien aimé l’aimer, ce film de Gustave Kervern et Benoît Delépine. Hélas, le personnage joué par Jean Dujardin est vraiment pénible, pénible...

A quoi bon suivre un personnage qu’on n’aime pas ? C’est ce que l’on se demande au bout d’un heure quarante-trois passées avec Jacques (Jean Dujardin), un type mégalo, cupide, escroc, dont la faille n’apparaît que fugitivement au cours du film, lorsque sa sœur Monique (Yolande Moreau), qui l’a recueilli dans sa communauté Emmaüs, le prend dans ses bras pour lui dire "Tu es malade, Jacques ! Il faut te faire soigner". Par le biais de ce personnage qui tente de se faire de l’argent sur le dos de gens cabossés par la vie, c’est notre société malade que fustigent les réalisateurs Gustave Kervern et Benoît Delépine. Une société qui voue un culte à la jeunesse, à la beauté et au fric, laissant sur le bord de la route ceux qui ne cochent pas ces trois cases. Comme dans leur univers Grolandais créé sur Canal Plus, la charge des deux réalisateurs contre le consumérisme et l’arrivisme est outrée, grotesque, parfois drôle. Mais sur la durée d’un film, elle lasse. Dans le rôle de Monique, Yolande Moreau représente l’envers du miroir dans lequel se mirent les belles actrices refaites du cinéma français, offrant dans un amusant final un beau pied de nez à leur encontre. Mais la voir déambuler lors d’une scène, le visage recouvert des marques au feutre que réserve d’habitude les chirurgiens esthétiques à leurs clientes ne fait pas rire : elle serre le cœur.

"I Feel Good", sortie le 26 septembre

Erick Grisel

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus