Franck Gastambide, as-tu du cœur ? Franck Gastambide, as-tu du cœur ?

Cinéma

"Damien veut changer le monde": Franck Gastambide, as-tu du cœur ? par Olivier De Bruyn

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Mardi 5 Mars 2019

Dans "Damien veut changer le monde", l’acteur ultra populaire des "Les Kaïra" et de "Taxi 5" prouve qu’il sait changer de registre. Dans le rôle d'un surveillant d'école généreux et humaniste, il nous réserve une belle surprise !

De lui, on connaît surtout les prestations à vocation rigolardes et/ou pétaradantes qui ne donnent pas forcément des tonnes de raison de s’extasier. Mais Franck Gastambide est un type comme tout le monde, qui a ses secrets et ses zones d’ombre. L’an passé, dans La surface de réparation, de Christophe Regin, l’acteur avait déjà surpris en incarnant avec mélancolie un ex grand espoir du foot qui ne s’était jamais remis d’avoir dû remiser au vestiaire ses rêves de gloire sportive. Il confirme aujourd’hui ses capacités à nous étonner en bien dans Damien veut changer le monde, de Xavier de Choudens, une comédie sympathique et riche de sens.

Dans ce film qui divertit sans abêtir, Franck est Damien, un trentenaire, pion dans une école de banlieue, qui n’affiche aucune ambition particulière dans l’existence et qui a oublié depuis bien longtemps les engagements politiques de ses parents. Damien se prend d’affection pour un gamin de son école, Bahzad, et pige rapidement que le môme et sa maman n’ont pas de papiers et sont menacés d’expulsion du territoire national. Scandalisé par l’injustice et aussi un tantinet amoureux de la maman (on le comprend puisque cette dernière est incarnée par la plus que craquante Melisa Sözen), Damien décide d’adopter le gosse et de permettre ainsi au duo de rester dans l’Hexagone. Problème : toutes les mères sans papiers du coin, qui sont nombreuses, apprennent la manœuvre et demandent à leur tour à Damien d’adopter leur progéniture. Le héros se retrouve ainsi potentiellement avec une trentaine de gamins virtuels et de toutes les couleurs sur les bras. Et, de surcroît, dans le viseur des autorités policières qui ne regardent pas d’un bon œil les gens venant en aide aux étrangers en situation illégale…

Peut-on rire avec un sujet qui, a priori, n’incite guère à la poilade ? Oui, dix fois oui, répond Xavier de Choudens et, après avoir vu son film, on est d’accord avec lui. Entre comédie politique gentiment offensive et comédie sentimentale bien sentie, Damien veut changer le monde orchestre habilement sa petite musique humanisto-amoureuse et a le bon goût de ne pas abuser des trémolos misérabilistes. Dans la peau de Damien, ce type ordinaire qui découvre sur le tard son âme de bienfaiteur, Franck Gastambide évite les pièges du cabotinage et nous séduit grâce à sa douceur et à son humour contagieux. En sortant de la salle, on se dit qu’on ne serait pas mécontent de le croiser dans la rue et de lui serrer la main.

Damien veut changer le monde, de Xavier de Choudens, avec Franck Gastambide, Melisa Sözen… Sortie le 6 mars.

Olivier De Bruyn

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires