Festival du film policier de Beaune 2018 : Oh, les beaux psychopathes !

Cinéma

Festival du film policier de Beaune : oh, les beaux psychopathes ! par Erick Grisel

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

4 minutes

Publié le Mardi 10 Avril 2018

On en a vu, des criminels à Beaune ! Pas dans la rue bien sûr. Mais pendant le festival du film policier où la chaîne 13 ème Rue, spécialisée dans le polar et le suspense, nous avait invité. Et parmi cette flopée de méchants, deux ont retenu particulièrement notre attention…


Crédit : Bac Films

Johnny Flynn dans “Jersey Affair“

Dans l’île anglo-normande de Jersey, plusieurs jeunes femmes rousses sont assassinées. Tous les soupçons se portent sur un seul homme, l’étrange Pascal, que sa nouvelle girlfriend, Moll, défend coûte que coûte, quitte à lui procurer un faux alibi. Dès les premières images de ce thriller pas vraiment crédible mais drôlement bien troussé, on pense à l’affaire Sophie Toscan du Plantier, du nom de la rousse épouse du producteur français Daniel Toscan du Plantier, assassinée en Irlande en 1996 (le journaliste Ian Bailey est aujourd’hui toujours soupçonné du crime sans que sa culpabilité n'ait été prouvée).

Difficile de le détester d’emblée, ce Pascal qui couvre Moll de mille attentions. Et on comprend d’autant plus la dévotion de la jeune femme (Jessy Buckley, étonnante d’intensité) que le garçon a les jolis traits de l’acteur chanteur Johnny Flynn transformé pour l’occasion en Robert Redford jeune : même blondeur dépenaillée, même regard clair, même allure de chasseur solitaire. Repéré dans Sils Maria (où il joue le petit ami de Chloë Grace Moretz) Johnny Flynn, 35 ans, gagne en maturité grâce à ce premier grand rôle au cinéma. Dommage que le film porte ce titre bateau – Jersey Affair. Le titre original Beast (La bête) donnait bien plus envie.

Jersey Affair, sortie le 18 avril


Crédit : E-cinema.com

Kim Nam-Gil dans “La Mémoire Assassine“

Contrairement au personnage joué par Johnny Flynn dans Jersey Affair, le méchant de ce film chinois qui a décroché le prix du jury à Beaune ne donne pas du tout envie de sympathiser avec lui. Froid, poli, et très élégant avec ses vêtements bien coupés, ses pulls branchés et sa coupe au bol. Ça, c’est le soir en sortant du boulot, car dans la journée Min Tae-Joo revêt son habit de flic. Une couverture lui permettant de sévir en toute impunité. Mais un homme l’a repéré. Un ancien criminel qui, souffrant d’Alzheimer, perd peu à peu la mémoire. Le méchant en profite, et dans un jeu cruel du chat et de la souris, va lui tendre un piège par l’intermédiaire de sa fille.

Star en Corée du Sud, Kim Nam-Gil, âgé de 37 ans, est à l’instar de Johnny Flynn chanteur à ses heures (c’est bien simple, la majorité des acteurs aujourd’hui, en France comme aux Etats- Unis, chantent dans un groupe). Il est aussi fondateur et président d’un organisme humanitaire œuvrant pour la préservation du patrimoine culturel en Corée. Glaçon dans le film, le garçon semble heureusement bien plus chaleureux dans la vie.

La mémoire assassine, de Won Shin Yun, sortie sur E-cinéma à partir du 13 avril


Erick Grisel

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus