"Euforia", de Valeria Golino: un film qui nous met en joie "Euforia", de Valeria Golino: un film qui nous met en joie

Cinéma

"Euforia", de Valeria Golino: un film qui nous met en joie par Erick Grisel

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Mercredi 20 Février 2019

Quel culot elle a eu, Valeria ! Proposer à son ex le rôle d’un gay accro au sexe et à la drogue. Après hésitation, Riccardo s’est jeté à l’eau. Et il a eu raison. Car cet "Euforia" nous transporte du rire aux larmes. A l’italienne, quoi !

Deux frangins italiens s’entendent comme chat et chiens. Entrepreneur prospère, le jovial Matteo adore se repoudrer le nez en compagnie de garçons musclés. Prof au collège, le taciturne Ettore mène une vie hétéro-normée en province. Quand ce dernier, atteint d’une tumeur au cerveau, s’installe momentanément dans l’appartement cossu du premier, la cohabitation tourne au vinaigre…. Quelle étrange et bonne idée elle a eu, Valeria Golino, d’offrir à son ex, Riccardo Scamarcio, le rôle d’un gay surmené !  Il y est flamboyant. Et aussi très émouvant comme lorsqu’après avoir insulté son frère, il l’appelle de sa voiture, sur son portable, pour lui dire à quel point il l’aime. Si cette scène bouleversante vous arrache moins de trois larmes, vous êtes un coeur de pierre.

Euforia, de Valeria Golino, sortie le 20 février 2019.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires