"Celle que vous croyez": quand Facebook rend fou "Celle que vous croyez": quand Facebook rend fou

Cinéma

"Celle que vous croyez": quand Facebook rend folle Juliette Binoche par Olivier De Bruyn

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Mercredi 27 Février 2019

Dans son nouveau film, incarné par une Juliette Binoche hyper convaincante, Safy Nebbou met en scène une héroïne qui pète les plombs après s’être inventé un faux profil sur les réseaux sociaux. Addiction, mode d’emploi…

Que celle (ou celui) n’ayant jamais constaté que les réseaux sociaux pouvaient la (le) rendre dingue lève le doigt ! Obsession du "like", amour fou pour le retweet, passion voyeuriste pour les petits secrets exposés sur la toile : nos addictions sont la plupart du temps bénignes. Mais pas toujours. Dans Celle que vous croyez, une adaptation percutante du roman homonyme de Camille Laurens, publié en 2016, Safy Nebbou s’attaque au sujet et décrit la folie numérique qui, peu à peu, gangrène l’âme et le corps d’une femme "ordinaire".

Elle, c’est Claire Guillaud, 50 ans, une prof de fac parisienne que rien ne prédispose a priori à céder aux sirènes affriolantes des réseaux. Et pourtant… Larguée par son jeune amant et en pleine crise existentielle concernant son âge, son image et sa solitude, l’héroïne, histoire d’espionner son ex sur le web, créée un faux profil destiné à appâter ce dernier et ses proches. Sous le pseudo de Clara, censée avoir 24 ans et être pourvue d’un physique de mannequin, Claire s’invente une nouvelle vie virtuelle et ne tarde pas à séduire Alex, le meilleur pote de son ancien boyfriend. Alex est tellement appâté par le profil de Clara et par leurs échanges qu’il souhaite bien entendu la rencontrer. Mais comme Clara n’est pas Clara, mais Claire, la rencontre est sans cesse remise à plus tard… Le jeu de dupes pourrait n’être qu’anecdotique, mais il tournera mal, voire très mal.

L’obsession des réseaux sociaux, les pièges retors du virtuel et la schizophrénie qui menace… Dans son nouveau film, Safy Nebbou aborde de grands thèmes contemporains, mais, par chance, il évite les leçons de morales plombantes et les discours didactiques. Au plus près de son héroïne qui perd la tête (Juliette Binoche, dans son meilleur rôle depuis des lustres), le cinéaste nous entraîne dans une histoire perturbante qui radiographie quelques sévères névroses de notre époque. Même si la seconde partie du film, suite à un artifice scénaristique dont il convient de ne rien dire, est moins convaincante que la première, Celle que vous croyez, pour le meilleur, donne à réfléchir sur l’influence des réseaux et sur la façon dont on les (sur)investit. Après avoir vu le film, pas sûr que l’on considère Facebook avec le même œil.

Celle que vous croyez, de Safy Nebbou, avec Juliette Binoche, François Civil, Nicole Garcia… Sortie le 27 février.

Erick Grisel

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires