Captain Marvel : on a adoré les débuts de la première femme super-héros de Marvel Captain Marvel : on a adoré les débuts de la première femme super-héros de Marvel

Cinéma

Captain Marvel : on a adoré les débuts de la première femme super-héros de Marvel par Magali Bertin

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Mardi 5 Mars 2019

Ce mercredi 6 mars 2019, le premier super héros féminin des studios Marvel débarque sur grand écran. Une petite révolution qui aurait pu tourner au fiasco. Au contraire, tout est réussi. Voici donc pourquoi on a adoré "Captain Marvel".

Captain Marvel est féministe, mais n’en fait pas des tonnes
On avait peur de ce Captain Marvel. Peur que galvanisés par le mouvement féministe très en vogue actuellement, les Studios veulent en faire trop avec un discours pompeux qui aurait sonné faux. Eh bien pas du tout ! Ce qui est réussi, c’est que le message féministe tient en toile de fond, sans jamais voler la vedette à l’héroïne elle-même. Il y a bien entendu quelques passages où l’on sent un certain engagement et une volonté de faire passer quelques messages (elle se fait "harceler de rue", on lui dit qu’elle ne peut pas faire certaines choses car c’est une femme…), mais le genre de l’héroïne n’est jamais revendiqué ni appuyé de manière lourde. Elle n’est pas hypersexualisée non plus, contrairement à une Wonder Woman de DC Comics en mini-jupe et bustier pigeonnant. Petit bémol toutefois : le brushing de Captain Marvel, alias Brie Larson est beaucoup impeccable tout au long du film pour être réaliste. Mais à part ce détail, Captain Marvel est un super héros comme les autres.

La BO est géniale
Fan de pop rock des 90s, vous allez être aux anges. L’histoire de Captain Marvel se déroule en 1995 et fait plus ou moins office de prequel à la saga des Avengers. On y retrouve Fury, déjà employé du Shield, mais plus jeune et sans son cache-œil. Conséquence fort appréciable : toute la bande originale se compose de hits des années 1990. On ne pensait pas entendre du TLC dans un Marvel… Et cette scène de bagarre sur "Just a Girl" de No Doubt est un pur bonheur.

Des effets spéciaux et de bonnes blagues
Des effets spéciaux à gogo, des décors spatiaux soignés, des bastons bien menées… Visuellement, Captain Marvel envoie sec. On en prend plein les yeux mais pas que. Il y a aussi de bien bonnes blagues menées tambour battant par plusieurs personnages. Mention spéciale d’ailleurs à Goose, le chat roux (qu’on rêve de cat-sitter cet été), qui assure une bonne partie de l’humour du film. Les recettes des bons Marvel sont là : un plaisir visuel et du gag pour détendre l’atmosphère. Résultat, Captain Marvel est sûrement l’un des Marvel des plus réussis. Les fans trouveront peut-être que ce n’est pas le meilleur, mais pour nous, il est facilement dans le top 5.  

Captain Marvel, en salles le 6 mars 2019.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires