100% cachemire de Valérie Lemercier

"100% cachemire": le nouveau bébé déchaîné de...

"100% cachemire", le nouveau bébé déchaîné de Valérie Lemercier

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Mercredi 11 Décembre 2013

Avec "100% cachemire", Valérie Lemercier s’attaque au thème de l’adoption et à toutes les difficultés qui s’y rattachent. Une comédie à l’humour incorrect dans laquelle elle partage l’affiche avec Marina Foïs et Gilles Lellouche.

Aleksandra, rédactrice en chef du magazine Elle, n’a pas le temps de s’ennuyer. Entre les défilés de mode auxquels elle assiste en bonne place, son mec a priori aimant et ses dîners dans les restos chics de la capitale, elle mène sa vie de bobo parisienne en toute insouciance. Tout va bien ? Pas si sûr… Soucieux sur le tard d’avoir un gamin, Aleksandra et son homme se sont mis en tête d’adopter un enfant venu de Russie. ###twitter###Le grand jour étant arrivé, ils se pointent à l’aéroport pour accueillir le marmot tant attendu. Mais, sur place, catastrophe : le môme, Aleskeï, 7 ans, fait illico la gueule à ses parents adoptifs et ses rictus feraient passer Vladimir Poutine pour un joyeux drille. Le pire est à venir… Une fois installé dans l’appart’, la chère tête blonde s’avère être un énergumène destroy ingérable. Une sorte d’alien qui perturbe en profondeur le mode de vie des deux Parisiens jusqu’alors confortablement installés dans leur existence dorée. Aleksandra devient encore plus exécrable dans son job de chef chez Elle (où tout le monde la hait). Et son mec, de son côté, a de plus en plus envie d’aller voir sous d’autres couettes si la vie est plus marrante. On en passe et des pires… Pour le couple, la solution s’impose fissa : se débarrasser du mini Russe, ce gêneur.

Sur scène comme au cinéma, l’humour incorrect est sa spécialité et il n’y a vraiment aucune raison pour que cela change. Dans 100% cachemire, fidèle à elle-même, Valérie Lemercier s’attaque à un double tabou (l’amour maternel et l’amour des familles adoptives) et s’amuse avec la mauvaise conscience de ses personnages, en rien habitués à ce qu’on leur oppose la moindre résistance. En toute logique, le parcours qui mènera le duo a peut-être "adopter" de meilleurs sentiments humanistes sera du genre compliqué… Résultat : un conte de Noël paradoxal et grinçant où les deux acteurs principaux (Lemercier herself en néo-mère et Gilles Lellouche en néo-beauf) visent et frappent juste. Ce qui vaut bien que l’on oublie la paresse de la mise en scène, moins inventive que dans les films antérieurs de Lemercier (Le derrière, Palais Royal ). A cette nuance près,100 % cachemire s’impose sans souci comme la comédie la plus nerveuse du moment. 

Voir la bande-annonce dans la rubrique vidéo de Glamour.fr.

"100% cachemire", de Valérie Lemercier, avec Valérie Lemercier, Gilles Lellouche… Sortie le 11 décembre.

Olivier De Bruyn

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus