Les brumes comptent pas...

Les brumes comptent pas pour des prunes

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Mardi 28 Septembre 2010

Cet été, on remise nos crèmes riches et épaisses. Le soin s’exprime avec légèreté dans des brumes et eaux aériennes à vaporiser sur la peau. Les bienfaits sont les mêmes qu’avec des textures enveloppantes, la sensation de liberté en plus.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus