Tendance make-up : le draping fait un retour en force Tendance make-up : le draping fait un retour en force

Maquillage et tendances

Tendance make-up : le draping fait un retour en force par Feriel Didane

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Jeudi 2 Août 2018

Il y a deux ans, le draping devenait la tendance make-up du moment. Il n’aura pas fallu attendre longtemps pour qu’il revienne sur le devant de la scène grâce à une certaine Rihanna. Mais en quoi consiste-t-il ? On vous explique tout.

Repérée sur les podiums mais aussi sur Rihanna lors de l’avant-première du film Ocean 8, le draping est une technique d’application du blush tout en lumière et en légèreté. Oubliez le contouring, le draping mise sur un fini certes sculpté, mais bien plus naturel. C’est un peu comme le mariage du strobing et du blush façon 70 : vaporeux, léger et frais comme la rosé. Oui, on s’emballe un peu, mais on aime bien cette tendance.

 

spam. @oceans8movie in theaters tonight!!!! ????

Une publication partagée par badgalriri (@badgalriri) le

La technique 
Choisissez deux teintes de blush : une claire et l’autre foncée. On choisit le premier de la même couleur que la carnation (un vieux rose, un abricoté…), on l’applique en partant des pommettes et on remonte jusqu’aux tempes. Le deuxième blush doit être plus ambré, et fondu en-dessous du premier pour structurer le visage et le creuser légèrement.

 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus