Teint, acné : et si on faisait une détox make-up ? Teint, acné : et si on faisait une détox make-up ?

Maquillage et tendances

Teint, acné, peau : et si on faisait une "détox maquillage" ? par Marine Decremps

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

5 minutes

Publié le Mardi 14 Avril 2020

Vous avez des difficultés à sortir sans maquillage ? Profitez donc du confinement pour vous mettre au no make-up. Gain de temps, d’argent et teint frais... Nous avons interrogé Paula Begoun, fondatrice de la marque Paula's Choice, sur les bienfaits d'un tel arrêt et les bonnes pratiques à adopter. On parie que vous allez y prendre goût.

Et si on profitait de cette période de confinement pour réaliser une "détox maquillage" ? En pratique, on se débarrasse de tous nos fonds de teint, bb crèmes, poudres, mascaras… Pourquoi ? Parce que cela est bénéfique sur la qualité de la peau et du teint. Interrogée sur le sujet, Paula Begoun - fondatrice de la marque de cosmétique Paula’s Choice - se veut rassurante : "En général, les ingrédients contenus dans les produits de maquillage sont très sûrs pour la peau". Puis l’experte nuance son propos : "exception faite pour ceux contenant du parfum - synthétique, naturel ou provenant des huiles essentielles -, de l’alcool dénaturé, des extraits de menthe, menthol, extraits d’agrume ou de l’hamamélis. Ce sont les plus courants, que l’on trouve d’ailleurs bien plus souvent dans les soins de la peau que dans le maquillage". Selon elle, "Le maquillage ne contient pas de poisons", à proprement parler...

Ne plus cacher mais soigner

Le souci, c'est la surcharge de matière empêchant l'épiderme de respirer. Le maquillage obstrue les pores ce qui favorise l’apparition d’acné et d’irritations. Sans compter que les pinceaux et blinders sont bien connus pour être des nids à bactéries... Ne plus venir cacher ses imperfections permet de réaliser un vrai diagnostic de peau et d’en comprendre les réactions naturelles pour venir, à défaut de les cacher, les soigner. Cela peut concerner l'eczéma, le psoriasis ou la rosacée. "Laisser le maquillage s’accumuler piège les cellules mortes de la peau qui devraient normalement se détacher, ce qui risque d’obstruer les pores et de donner un teint terne", explique l'experte. En éliminant le maquillage, on élimine aussi les frottements du coton sur les cils par exemple, qui se verront plus étoffés car moins sujet à la chute. On peut commencer pendant trois ou quatre jours. On peut aussi adopter le rythme 5:2, c’est-à-dire en se maquillant 5 jours par semaine, puis en stoppant 2 jours.

De l’importance du nettoyage

Cette détox est l'occasion de procéder à un nettoyage complet. Et, Paula Begoun insiste sur un point : détox ou pas, la santé de la peau passe par un nettoyage minutieux. "Ce qui compte vraiment, c’est de s’assurer d’éliminer chaque jour toutes les traces de maquillage du visage et des yeux, car si vous ne le faites pas, vous risquez de provoquer une accumulation qui provoquera une irritation". D’où l’efficacité d’une petite détox.

Icône de Quote Icône utilisée pour indiquer que ce texte est un rendez-vous

Laisser le maquillage s’accumuler piège les cellules mortes de la peau

Icône de Quote Icône utilisée pour indiquer que ce texte est un rendez-vous
 Mais même dans ce cas, on ne fait pas l’impasse sur un bon nettoyage. On peut garder le rituel de démaquillage si celui-ci est doux et réalisé à l’huile. Ensuite, utiliser un nettoyant comme le UnScrub signé Paula's Choice et un exfoliant doux et sans rinçage, comme cette lotion quotidienne au 2% de BHA. "Choisissez-le à base d’acide alpha-hydroxylé - comme l’acide glycolique - ou un acide bêta-hydroxylé, acide salicylique. Lorsque de tels produits sont correctement formulés - ce qui, selon les recherches, fonctionne depuis des décennies et ce que Paula’s Choice fait depuis des années - ils peuvent redonner à la peau un éclat sain et une texture lisse pratiquement du jour au lendemain". Enfin, Paula Begoun ajoute que le no make-up ne nous soustrait pas l’application d’une protection solaire. Alors, on s'y met ?

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires