Un long nez, c'est stylé !

Beautiful people

Un long nez, c'est stylé !

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Raboté, raccourci, rétréci pendant des décennies, le nez féminin revit. Certaines actrices, chanteuses et mannequins le portent désormais en étendard. Une révolution esthétique.

Certaines remarques piquent au pif. Celle que lance le boss arrogant de l’agence artistique ASK à la figure d’Andréa, son employée, dans la série Dix pour cent : "D’accord, t’as changé de nom mais t’as pas changé de nez !" Vexée, Andréa ? Non, juste estomaquée par tant de goujaterie. Et l’on se dit que l’actrice qui l’incarne, Camille Cottin, doit sacrément l’assumer, son nez, pour avoir accepté que les scénaristes en fassent l’objet d’une plaisanterie. A Journaldesfemmes.com, elle affirmait : "Au quotidien je m’en fiche. C’est surtout à l’image que ça me gêne. Quand je vois mon nez sous tous les angles et qu’il ne me plaît pas. Il y a plein de moments où j’ai voulu le faire refaire." Ouf, elle n’y a pas touché.

LE PROFIL (IM)PARFAIT D'AMAL CLOONEY

Comme Camille, les femmes sont de plus en plus nombreuses à assumer ce qui, chez d’autres, pourrait être un complexe. Sur la pochette d’un premier album qui conquiert le public comme les critiques, le nez de la chanteuse Juliette Armanet s’affiche de profil : superbe, royal. On ne voit que lui.


Sur les podiums, des Cyranettes telles Anna Cleveland, Julia Nobis ou Jess PW se distinguent désormais des petits museaux plats : "Il y a encore dix ans, les agences n’hésitaient pas à demander à leurs tops de se faire retoucher le nez, nous a confié Pierre Oliveri, agent chez Up Models. Aujourd’hui des singularités comme un long nez, des dents écartées ou des oreilles décollées sont un plus à partir du moment où elles s’inscrivent dans un ensemble harmonieux." Sur le tapis rouge des derniers César, le nez de la sublime Amal Clooney a supplanté le sourire de George. Une tâche ardue que de rendre photogénique un nez féminin imposant ? La maquilleuse et morphopsychologue Cathy Wagner dément : "Je ne suis pas fan des petits nez. Pour les femmes, comme pour les hommes, j’aime les nez présents, puissants. Et je m’efforce plutôt de donner du caractère aux traits trop équilibrés. Dans mon métier, il y a une règle : envisager les choses de façon globale. Un long nez peut être photogénique. Celui de Camille Cottin, par exemple, lui correspond très bien."

Sur le visage divisé en trois étages – front pour le mental, mâchoire et bouche pour l’instinctif –, le nez se rapporte, lui, au relationnel. A n’en pas douter, long nez rime avec curiosité, singularité et forte personnalité. "Le nez court et relevé évoque quelque chose d’enfantin, de spontané, analyse Cathy Wagner. Chez une femme, un long nez est un indice de maîtrise de soi et de maturité et l’assumer peut faire flipper un homme car il rivaliserait avec le sien."

BISTOURI ET SUBTILITE

Injustice flagrante dans le domaine de la parité : les comédiens à fort tarin, de Bogart dans les années 1940 à Adam Driver et Adrian Brody aujourd’hui, ont toujours fait frissonner les foules. Alors que tout en contribuant à leur émancipation, l’arrivée de Brigitte Bardot dans le paysage culturel mondial, au cours des années 1960, a paradoxalement remodelé le nez de toute une génération de femmes. Même les égéries intellos de Saint-Germain-des-Prés comme Juliette Gréco ont dû passer sous le rabot ! Aujourd’hui, si certaines femmes pointent toujours leur nez chez le chirurgien, ce n’est pas pour les mêmes raisons. "La mode des nez courts, le “nez d’ordinateur”, est passée, explique le chirurgien esthétique Oren Marco. On ne raccourcit plus qu’à un âge avancé, quand la pointe retombe un peu. Certaines femmes me disent : “Affinez, mais laissez la bosse.” Une légère imperfection laisse planer le doute : “Mais non, elle ne s’est pas fait refaire le nez, regarde, il y a une bosse.”" Faisons un vœu : que la popularité de la nouvelle première dame, avec son nez si riquiqui qu’il semble avoir été longuement passé à la toile émeri, ne donne pas à nouveau des appétits de bistouri.

Erick Grisel

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus