10% des Françaises ont déjà eu recours à la chirurgie esthétique 10% des Françaises ont déjà eu recours à la chirurgie esthétique

Beautiful people

10% des Françaises ont déjà eu recours à la chirurgie esthétique par Anne Lods

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Lundi 23 Juillet 2018

D’après un sondage IFOP, une femme sur dix aurait déjà subi une opération de chirurgie esthétique. Rhinoplastie, botox ou bien augmentation ou diminution mammaire, quelle est l’intervention la plus répandue ? Vous pourriez bien être surpris.

On a jamais vu autant d’articles sur le body acceptance et pourtant ! 10% des femmes en France auraient déjà eu recours à la chirurgie esthétique. C’est ce que révèle un sondage IFOP pour le magazine Bonheur et Santé. 82% d’entre elles se disent d’ailleurs satisfaites de leur intervention. Avant de lire cette étude, on aurait plutôt eu tendance à penser que les opérations les plus répandues étaient celles du nez, ou les injections de botox. Et à tort. La majorité des femmes interrogées, soit 49% d’entre elles, ont choisi de se faire refaire les seins. Les rhinoplasties n’arrivent qu’en septième position et ne représentent que 5% des interventions. Sur le podium on trouve aussi l’épilation au laser et les injections dans les rides, qui sont suivies de près par le recollement d’oreilles. Et la raison pour laquelle plus des deux tiers des femmes qui passent sur le billard est personnelle ! Elles le font pour se plaire à elles-mêmes, 55% d’entre elles pour en finir avec un complexe. Le regard d’autrui a donc moins d’importance dans la prise de décision que l’on pourrait imaginer.

La chirurgie esthétique se démocratise et se banalise dans toutes les strates de la société. Les femmes interrogées ont de 18 à 65 ans et leur catégorie sociale, leur niveau d’études ou encore leur région d’origine n’ont, d’après l’étude, aucun impact significatif dans leur prise de décision.
Les Françaises sont en dixième position parmi les nationalités friandes de chirurgie. Sans grande surprise, les Américaines sont championnes du monde et ont atteint les quatre millions d'interventions en 2016. Les Brésiliennes et Japonaises occupent respectivement la deuxième et la troisième position. 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus