Crèmes corps Crèmes corps

News

Confinement : les experts expliquent pourquoi vous avez la peau sèche et comment l'hydrater par Marine Decremps

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

Publié le Mercredi 1 Avril 2020

Quand l’air est sec, il y a moins d’eau à récupérer pour les cellules et conséquence directe à cela : la peau est ultra sèche, voire des poussées d'eczéma apparaissent. Interrogées, docteures et expertes nous ont tout expliqué. Voici leurs conseils et un shopping adapté pour bien réhydrater sa peau.

De notre statut de confinés, nous tirons peut-être quelques avantages : notre peau est moins exposée aux UV, à la pollution et aux intempéries hivernaux. Il n’en reste pas moins que nous subissons des poussées d’acné et des baisses de moral. Nous sommes également nombreux à souffrir d’une peau très sèche voire d'être victimes de poussées d'eczéma. Principal suspect de ces maux : l'air de nos intérieurs. "Ce n’est pas parce que nous sommes à l’intérieur toute la journée que la peau est mise sous cloche. Bien sûr, elle n’est ni exposée aux UV, ni à la pollution, bref à beaucoup moins d’agressions qu’à l’ordinaire. Mais la peau confinée souffre aussi. De la chaleur et de la sécheresse d’un chauffage encore nécessaire, mais un peu agressif à la mi-saison", avance la Dr. Nathalie Broussard, Directrice Communication Scientifique du groupe Shiseido. Un argument largement partagé par tous les experts. "Quand le chauffage est mis dans les appartements ou les maisons, l’air est plus sec avec une teneur en eau moins importante dans l’atmosphère", explique Dr. Michèle Sayag, médecin-allergologue auprès de la marque Bioderma. "Or le fonctionnement normal de la peau est le suivant : il existe en permanence une perte en eau de la peau - une sorte d’évaporation dont on ne se rend pas compte, appelée : perspiration insensible en eau (PIE) - qui est contre-balancée en permanence parce que les cellules de la couche cornée, la plus superficielle de la peau, attirent l’eau de l’atmosphère grâce à des composants humectants qui captent cette eau", poursuit-elle, avant de conclure : "Quand l’air est sec, il y a moins d’eau à récupérer pour les cellules". CQFD. 

Surveiller les poussées d'eczéma

Lorsque l’air est plus sec, "les personnes qui souffrent d’eczéma atopique sont plus exposées à ce problème de sécheresse", ajoute la Dr. Michèle Sayag. Pour Coline Bertrand, co-fondatrice de la marque La Rosée, il n’y a pas à tergiverser, "la température de la chambre à coucher ne doit pas dépasser les 21°" et, "les personnes ayant une peau atopique doivent veiller à aérer leur intérieur au moins 5 minutes par jour". La Dr Michèle Sayag et Coline Bertrand s’accordent aussi sur une pratique : celle d’humidifier l’atmosphère de la chambre à coucher. Pour Coline Bertrand, il ne faut pas non plus négliger le facteur animaux de compagnie, qui s’ajoute au tabagisme et aux acariens, tout aussi révélateurs de poussées d’eczéma.

Le rôle du stress, une étude de 2018 à l'appui

"On peut ajouter pour certains le rôle du stress lié au confinement, les relations parent-enfants qui peuvent se dégrader avec la cohabitation permanente et donc un état psychologique propice aux rechutes d’eczéma. Le manque d’activités sportives peut aussi jouer un rôle négatif", renchérit Dr. Michèle Sayag. C’est d’ailleurs le sujet d’une étude réalisée en 2018 par la JAXA (Agence d’Exploration Aérospatiale Japonaise) et la recherche Shiseido. Réalisée sur 23 personnes confinées pendant 15 jours, cette expérience a montré l’impact du confinement sur la peau. "Le stress et l’anxiété, plus élevés qu’à l’ordinaire pendant cette expérience, se sont manifestés au niveau de la peau par une baisse de la fonction barrière, une production de sébum accrue, et l’augmentation d’un facteur inflammatoire. Conséquence, la peau peine à retenir l’eau en son coeur et se déshydrate", rapporte Dr. Nathalie Broussard. "Sur le plan psychologique, pour lutter contre le stress, faire du yoga ou de la relaxation. S’astreindre à faire régulièrement du sport et ne pas oublier d’organiser des activités ludiques pour les enfants en plus des cours à la maison", conseille Dr. Michèle Sayag.

Comment adapter sa routine ?

Le premier conseil des expertes interrogées concerne l’hygiène. On privilégie un produit d’hygiène adapté aux peaux sèches qui respecte la barrière cutanée : huile de douche - type Atoderm huile de douche de Bioderma - ou pain surgras. "Bien entendu, il faut hydrater et hydrater encore, une à deux fois par jour ; habituellement deux fois, c’est compliqué, en période de confinement, certains ont peut-être le temps de faire cette 2ème application qui renforce l’efficacité", ajoute Dr. Michèle Sayag. La bonne astuce selon Coline Bertrand est de ne pas choisir entre une crème riche ou une huile : on les mélange ! Choisir une huile type amande douce tout en faisant attention aux allergies. Son dernier conseil concerne les vêtements. Selon Coline Bertrand, pour rester à la maison, il faut choisir le coton et éviter les matières synthétiques ou la laine.

Le bon shopping : 

 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires