Brosse Brosse

News

Bronzage, acné, sècheresse... Voici pourquoi et comment se brosser le dos

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

Publié le Vendredi 15 Mai 2020

La peau du dos, comme le reste de notre corps est sujette aux pores obstrués, à l'acné et à la sècheresse. Pour palier à ces maux, rien de tel qu'un bon brossage. En plus de lisser le grain de peau, cette pratique aidera à obtenir un bronzage uniforme et durable. Explications.

L’été approche et avec lui les coupes décolletées… dans le dos. Carrément nu, découvert en V, en rond ou plongeant, il s’expose ! Il est donc temps de lisser le grain de peau de cette partie du corps et de l'hydrater. Difficile d’accès, cette zone nécessite du coup un accessoire : la brosse. Aussi appelée loofah, du nom de l’éponge naturelle couramment utilisée pour gommer la peau - elle est indispensable pour aller exfolier en douceur. Voici 5 bonnes raisons de l’adopter et des conseils pour la choisir et l'utiliser.

#1 Prévenir le phénomène "bacné"
Derrière ce terme se cache la contraction de "back + acné". Les responsables des irruptions cutanés dans le dos sont la sueur, l'accumulation des peaux mortes, les pores bouchés, les vêtements trop serrés et en matière synthétique. Tout comme la peau du reste du corps, celle du dos a donc besoin d’éliminer la couche de cellules mortes, d’ouvrir doucement ses pores, d’exfolier et de purifier.

#2 Améliorer la microcirculation grâce au brossage à sec
Le brossage à sec booste le système lymphatique qui va drainer et aider à évacuer les toxines. En sus, cette pratique présente d’autres vertus : elle stimule la microcirculation sanguine, élimine les peaux mortes et désobstrue les pores. Le brossage à sec permet de ce fait, de préparer la peau à recevoir des actifs, crèmes ou huiles.

#3 Comment choisir sa brosse et comment l’entretenir ?
Pour brosser cette partie du corps, veillez à en trouver une en matériaux naturels dont les poils sont doux au toucher et non traités chimiquement. Les personnes qui ont la peau très fragile choisiront une brosse faite d'une éponge loofah, dont la fibre 100% végétale n’agresse pas la peau. Son utilisation est indiquée aussi dans le traitement des poils incarnés. Peu importe que la brosse ait un manche ou pas, pourvu qu'on ait une bonne prise en main. Pour son entretien, il faut plonger la brosse dans de l’eau tiède agrémentée d’huiles essentielles antibactériennes, telles que celles de citron ou d'arbre à thé. Cela débarrassera la brosse des résidus de cellules mortes et de sébum.

#4 Comment procéder au brossage ?
Comme vu précédemment, on peut procéder à un brossage à sec, deux à trois fois par semaine, qui a un effet tonifiant et stimulant. Au réveil ou le soir, on effectue des mouvements circulaires ascendants. Ensuite, il faut nourrir la peau avec un hydratant riche. Le brossage sur peau mouillée, sous la douche, sera plus doux car il est combiné à un nettoyant type huile de douche. Ce rituel est super à faire en amont d’une exposition au soleil. Il permettra de prendre des couleurs de manière uniforme et durable. En revanche il ne dispense pas d’une protection solaire ! Enfin, on ne brosse surtout pas après une exposition au soleil.

Le bon shopping : 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires