Et si on remettez le lait d’ânesse au cœur de notre routine de soin ? Et si on remettez le lait d’ânesse au cœur de notre routine de soin ?

News

Et si on remettait le lait d’ânesse au cœur de notre routine de soin ? par Marine Decremps

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

Publié le Lundi 11 Mai 2020

Adoucissant, hydratant et excellent pour les peaux souffrant de dermatoses, le lait d’ânesse est un ingrédient précieux dont les bienfaits sont reconnus depuis des millénaires. Voici pourquoi et comment le réintroduire dans votre routine de soin.

#1 Les vertus du lait d’ânesse
Ce sont des vertus connues depuis des millénaires. Si Cléopâtre prenait des bains de lait de 700 ânesses, Hippocrate recommandait son utilisation pour toutes sortes de maux : douleurs articulaires, cicatrisation des plaies… L’épouse de l’empereur Claudius 1er l’utilisait pour réaliser des masques de beauté à base de lait d’ânesse imprégné sur du pain.
Pourquoi un tel engouement ? Parce que le lait d’ânesse est très riche en minéraux, en vitamines et en oligo-éléments, ce qui le rend très bénéfique pour la peau. Il agirait aussi sur les dérèglements cutanés liés à l'anxiété, car ses acides gras rééquilibreraient le système nerveux. En détail : les omégas 3 et 6 réduisent les symptômes liés à l’eczéma, au psoriasis et à l’acné. La vitamine A stimule, quant à elle, le renouvellement cellulaire.

#2 Le lait d’ânesse pour quels maux ?
Car il est adoucissant, hydratant et nourrissant, le lait d’ânesse convient à toutes les peaux, et surtout à celles souffrant d’irritations, d’eczéma, de psoriasis ou d’acné.
Pour une action antiride, il faut composer une crème hydratante pour le visage à base d'huile d'argan et de lait d'ânesse.
Pour assouplir la peau, on peut aussi faire un bain avec quelques tasses de lait dans de l’eau, agrémentée d'huile essentielle de rose.

#3 Comment choisir ses cosmétiques au lait d’ânesse ?
Afin de profiter au mieux de toutes les vertus de cet ingrédient, il faut préférer les cosmétiques certifiés bio et naturels. Mais aussi vérifier qu’il y ait un ajout de 40% minimum pour un savon et 4% minimum pour un produit non rincé.
Le lait d’ânesse est très difficile à récupérer et cela demande de la patience. En effet, contrairement à la chèvre ou à la vache, l’ânesse ne fait pas de réserve de son lait et elle n’en produit plus si on lui enlève son petit. On obtient entre un litre et un litre et demi de lait par jour et par ânesse. Elle produit à la demande de l'ânon dans la limite de 6 à 8 litres par jour. Enfin et c'est important de le préciser, la production artisanale de lait d’ânesse ne provoque aucune souffrance animale.



Le bon shopping : 

 

 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires