Yuka décrypte désormais aussi les produits cosmétiques Yuka décrypte désormais aussi les produits cosmétiques

News

L'appli Yuka décrypte désormais aussi les produits cosmétiques par Feriel Didane

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Mardi 24 Juillet 2018

Si vous avez l’habitude d’utiliser Yuka pour scanner vos produits alimentaires avant de les acheter, on a une bonne nouvelle. L’application permet depuis peu de décrypter la composition des produits cosmétiques.

"Depuis des mois, Yuka recevait chaque jour des dizaines de messages d'utilisateurs demandant de pouvoir analyser les cosmétiques et les produits d'hygiène", explique un communiqué des fondateurs de l'application. Leur voeu vient donc d'être réalisé. Non seulement, Yuka permet d'analyser les produits alimentaires, mais elle peut maintenant également décrypter la compo de vos crèmes, shampooings, etc.
Comment ça marche ? C’est le même principe que les produits alimentaires : il suffit de scanner le code-barres de vos produits, pour obtenir toutes les informations nécessaires et la liste des ingrédients avec trois pastilles de couleurs différentes : le vert pour bien (note entre 75 et 100), orange pour médiocre (note entre 25 et 50), rouge pour danger (moins de 25)

Ces notes sont attribuées selon trois critères : 60% de la note représentent la qualité du produit qui peut être irritant, allergène ou des perturbateurs endocriniens, 30% de la note correspond aux additifs cosmétiques nocifs et 10% reposent sur l’origine du produit (produit Bio ou non).
Grâce à cette application, qui fonctionne sur un système collaboratif, on peut donc savoir si le produit est bon ou mauvais pour notre santé. Attention : cela n'a rien à voir avec l'efficacité de ce dernier. Les résultats sont donc à prendre avec précaution car, contrairement à la nourriture, la qualité "sur le papier" d'un produit ne fait pas tout. Bien au contraire !

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus