WTF : des enfants se font épiler les sourcils à la crèche

News

WTF : des enfants se font épiler les sourcils à la crèche

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Le 2 février 2017, deux mères américaines se sont insurgées contre la crèche dans laquelle elles laissent leurs enfants tous les jours. La raison ? Elles ont retrouvés leurs bambins épilés à la cire. Une initiative qui passe assez mal.

Deux Américaines ont exprimé leur colère sur leur compte Facebook respectif suite à une découverte plutôt étonnante. Après avoir récupéré leurs enfants à la crèche, elles ont découvert des traces rouges au niveau de leurs sourcils. Si elles ont d’abord pensé à une égratignure, il s’agit en réalité d’une marque d’épilation. Les puéricultrices de la crèche avaient pris l’initiative d’épiler les sourcils des enfants, âgés de 1 an et demi et deux ans, à la cire.

via GIPHY

L’une des deux mères explique s’être immédiatement entretenue avec la responsable de la crèche, qui n’est pas apparue choquée, ni même désolée. Elle aurait même rétorqué que personne ne l’obligeait à amener son bébé dans cette garderie. Les deux jeunes femmes ont bien évidemment retiré leurs enfants de la crèche en question, et ont aussi porté plainte. L’établissement dont dépend la crèche a ensuite publié un communiqué dans lequel il annonce prendre ses accusations très au sérieux. Une enquête interne est en cours.

Même si cette histoire parait anecdotique, elle soulève tout de même quelques problèmes : la dangerosité de l’épilation pour de si jeunes enfants, le droit de garder ses poils si on le souhaite…  Là encore, on vous laisse juges. 

Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.