UV : les soins hydratants ou teintés avec SPF sont-ils efficaces ? UV : les soins hydratants ou teintés avec SPF sont-ils efficaces ?

News

UV : les soins hydratants ou teintés avec SPF sont-ils efficaces? par Marine Decremps

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Mercredi 24 Avril 2019

Il existe des crèmes de jour, des soins anti-âge et des crèmes teintées incluant un indice de protection solaire. Mais ces soins avec SPF sont-ils vraiment efficaces contre les UV ?

La protection solaire (signalée par l’indice SPF dans une crème) joue, comme le sait, un rôle crucial dans la prévention du vieillissement de la peau, y compris en ville. Seulement voilà, souvent trop épaisses, crayeuses, grasses et/ou blanchissantes, les crèmes solaires ont mauvaise presse. Du coup, lorsque les soins hydratants, les fonds de teint et les BB crèmes sont enrichis d’agents anti-UV permettant a priori de zapper au quotidien la case "crème solaire", la promesse est belle. En théorie, du moins. Car, en réalité, pas assez concentrés en filtres solaires, et incapables de protéger la peau toute la journée si on n'en ré-applique pas au cours de la journée, ces soins n’assureraient pas une protection équivalente à celle d'une "vraie" crème solaire.

Comment rester protégé des rayons UV en gardant un teint unifié ?

La plupart des experts s'accordent à dire que, pour avoir le bon niveau de protection contre les effets du soleil, il faudrait appliquer 1 à 1,5 cuillères à café de crème solaire sur l'ensemble du visage, soit bien plus que la quantité de crème de jour ou de crème teintée qu'on utilise au quotidien. Ce qui fait des soins et produits de make-up avec indice UV une bonne barrière contre les UV si on les utilise en complément d'une crème solaire, mais ne leur permet pas d'assurer, à eux seuls, une barrière efficace. À ceci s'ajoute le fait qu'une crème solaire assure au maximum deux heures de protection. Autrement dit, si on en met le matin au moment où on se maquille, il n'en reste plus grand chose à l'heure du déjeuner. Quant à l'idée de réappliquer de la crème durant la journée, par-dessus le maquillage, au risque de l'effacer, avouons qu'elle n'est pas très séduisante. Alors, comment rester protégé.e des rayons UV tout en gardant un make-up intact ? En adoptant une brume protectrice. Transparentes et légères, celles-ci n’altèrent pas le maquillage, mais protègent très bien. On peut citer la brume solaire anti-âge SPF50 "UV-Bronze" de chez Filorga ; la brume fraiche invisible visage SPF 50 "Anthelios" de la marque La Roche-Posay, ou la doyenne des brumes solaires, l'"Eau de soin SPF 30 Hydrabio", lancée par Bioderma en 2015. Vous voilà paré.e !

 

 


 

 

 

 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires