Kylie Jenner révèle pourquoi elle s’est fait refaire les lèvres

News

Kylie Jenner révèle pourquoi elle s’est fait refaire les lèvres

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Dans un épisode de son émission de téléréalité "Life of Kylie", diffusé le 10 septembre 2017, la jeune femme a expliqué les raisons qui l’ont poussée à avoir recours à la chirurgie esthétique.

Alors qu’en mai dernier elle avouait avoir fait "gonfler" ses lèvres, la jeune femme s’est davantage confiée sur les raisons de cette initiative. En effet, dans un épisode de son émission de téléréalité Life of Kylie, la petite sœur de Kim Kardashian explique qu’elle n’avait que 15 ans lorsqu’elle a commencé à être complexée par la taille de ses lèvres : "Je n'étais pas à l'aise avec mes lèvres. Elles étaient vraiment petites. C'était l'un de mes premiers baisers et le garçon m'a dit : Je ne pensais pas que tu embrassais si bien, tu as de si petites lèvres", confie-t-elle, avant d’ajouter : "Je l'ai très mal pris.Quand un gars vous dit ça, je ne sais pas, ça m'a vraiment blessé. Je ne me sentais pas désirable ou belle. Je voulais absolument des lèvres plus importantes."

Elle a aussi dévoilé les astuces qu’elle utilisait pour que ses lèvres paraissent plus charnues : "Pour compenser, je surlignais mes lèvres au crayon à lèvres pour donner l'illusion qu'elles étaient plus grosses mais comme ce n'était pas suffisant, j'ai fini par me refaire faire les lèvres." Des révélations sincères qui prouvent que Kylie Jenner veut être vraiment honnête avec ses fans.  

Ava Skoupsky

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.