SOMMEIL SOMMEIL

News

Déshydratation, acné, rides… Dormir est-il toujours l’ami du bien-être ? par Marine Decremps

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Mardi 7 Janvier 2020

Nombre d’heures, draps, position... Sont autant de facteurs à prendre en compte pour optimiser une nuit de sommeil. Les ignorer pourraient rendre vos 8 heures règlementaires complètement inutiles.

Pour avoir un joli teint, de l’énergie, combattre le stress, une bonne nuit de sommeil serait la clé. Elle se veut le meilleur atout de sauvegarde du capital jeunesse de la peau : le flux sanguin augmente à ce moment-là, aidant la régénération du collagène. A contrario, un sommeil de mauvaise qualité apporte des cernes et des ridules. Mais un bon sommeil se résume-t-il à passer 8 heures dans les bras de morphée ? Pas tout à fait... La manière dont on dort, sur quoi on s’allonge peut rendre ces heures fatales sur la qualité de votre peau. Déshydratation, acné, rides, inflammation… Voilà autant de fléaux qui se jouent la nuit.

#1 Une mauvaise position creuse les ridules
Avoir les traits tirés le matin, après une grande et bonne nuit de sommeil, c’est agaçant. Idem lorsque les rides semblent creusées, comme si on avait résolu des problèmes mathématiques en rêve... Cela est certainement dû, pas aux cauchemars mais à une mauvaise position de sommeil. En effet, dormir sur le ventre le visage dans l’oreiller serait très néfaste pour les rides d’expression, celles du pourtours des lèvres et des sourcils. De la même manière, dormir sur le côté, creuserait les rides du décolleté. La meilleure façon de dormir ? Sur le dos ! On limite ainsi les contacts entre le visage et l’oreiller. Résultat ? Des contours du visage moins bouffis car cette position permet une circulation lymphatique plus naturelle et efficace.

#2 Les draps, responsables de l’acné
Sueur, poussière, fluides corporels… Chaud et accueillant, le lit est un lieu privilégié pour la propagation des microbes. Ne pas nettoyer ses draps assez souvent peut être source de désagrément comme par exemple de poussée d’acné chez l’adulte. Une étude de 2005 analysant les spores de champignons sur 10 oreillers utilisés depuis 1 an et demi à 20 ans a révélé que chacun d'entre eux comportait 4 à 16 espèces différentes de champignons. Peu réjouissant. Il faut changer ses taies toutes les semaines et laver les oreillers environ quatre fois par an - ou tous les trois mois.

#3 Une déshydratation, liée à une hormone, la vasopressine
L’avenir appartient-il vraiment à ceux qui se lèvent tôt ? Pas sûr ! Les personnes dormant peu, six heures par nuit au lieu des 7 à 9 heures recommandées, seraient plus déshydratées que les autres, selon une étude américaine. En cause, une hormone libérée en fin de nuit : la vasopressine, une hormone favorisant la réabsorption de l'eau par l'organisme. L’étude porte sur une population de 20 000 personnes, des Américains et des Chinois tous âgés de 20 ans. Ceux qui dormaient seulement six heures par nuit étaient 16 à 59 % moins bien hydratés que ceux qui dormaient 8 heures.


 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires