Dermaroller Dermaroller

News

Dermaroller : quelles sont les promesses et les risques du microneedling maison ? par Marine Decremps

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Mardi 19 Mai 2020

Le microneedling - l’art de stimuler la production de collagène grâce au passage de mini aiguilles - a quitté les instituts pour rejoindre nos salles de bain, grâce au dermaroller. Comment, pourquoi et quand utiliser cet instrument ? On vous dit tout.

Le microneedling est une technique peu invasive qui consiste à micro-perforer les couches de la peau, afin de la régénérer en accélérant sa cicatrisation. Il s’agit ne fait de venir stimuler la production de collagène et d’élastine. Et cet acte donne de très bons résultats sur les cicatrices d’acné, sur ridules… Si cette technique était avant réservée aux centres esthétiques - 150 à 300 euros la séance -, la naissance et la commercialisation du dermaroller a fait entrer la pratique dans nos salles de bain. Voici tout ce qu’il faut savoir avant de se ruer sur cet objet.

Les vertus de l’utilisation d’un dermaroller

Pour réaliser un microneedling à la maison, il faut se munir d’un dermaroller. C’est un rouleau à petites aiguilles - entre 0,1 et 0,2 mm - qui va venir perforer la peau. Les bienfaits liés à son utilisation sont multiples. En tout premier lieu, la stimulation de production de collagène et d’élastine permettrait d’améliorer la qualité de la peau. Conséquences ? Une réduction de l’apparition des cicatrices d’acné, entre autre. La peau paraît aussi plus rebondie et l’apparition des rides et ridules est freinée. En outre, cela permettrait une bien meilleure pénétration des soins, hydratants par exemple. Son passage améliore la texture inégale de la peau en créant de minuscules déchirures. Cela peut paraître paradoxal mais à mesure que la peau guérit, le collagène est stimulé, ce qui donne un grain plus lisse et un teint plus uniforme.

Comment l’utiliser ?

#1 Il faut absolument désinfecter le rouleau avant utilisation.
#2 Nettoyez votre peau et exfoliez en douceur.
#3 Appliquez ensuite un soin que vous souhaitez faire pénétrer en profondeur : cela peut être un soin hydratant ou bien un sérum.
#4 Faites rouler le dermaroller sur la peau de haut en bas,de gauche à droite, et en diagonale.
#5 Pour finir, n’oubliez pas d’appliquer un soin apaisant.

Dermaroller et mirconeedling maison, quels sont les risques ?

Bien que la technique soit reconnue comme non abrasive, elle comporte tout de même des restrictions. D’abord il est primordial de se munir d’un dermaroller dont les aiguilles sont en titane. Après le passage de l’instrument il sera impératif de fuir toute exposition au soleil et tout maquillage pendant une journée. Il ne doit en aucun cas être passé sur une peau irritée ou qui présente des plaies, des grains de beauté en relief ou de l’herpès. A noter que si cela est bon pour les cicatrices d’acné, le passage ne doit pas se faire sur une éruption cutanée encore inflammée. Enfin, les personnes sous coagulant ou les femmes enceintes devront s’abstenir.
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Ecooking (@ecooking) le

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Foligain (@foligain) le

 

 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires