Acné Acné

News

Voici 5 méthodes pour atténuer les cicatrices d’acné par Marine Decremps

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

5 minutes

Publié le Lundi 11 Mai 2020

Cicatrices, hyperpigmentation ou hypopigmentation, sont autant de petits souvenirs que laissent les poussées d’acné sur la peau. En cas de gêne esthétique, il existe des méthodes chirurgicales ou naturelles pour les camoufler. En voici 5.

Qu’il s’agisse des stigmates de l’adolescence ou bien d’une poussée d’acné récente, les cicatrices laissées par les irruptions de boutons peuvent gêner. Il n’est par ailleurs qu’à moitié correct de les appeler cicatrices. D’un côté, en effet, on observe des cicatrices fines et peu profondes en "pic à glace", en "U" plus larges mais moins creusées, ou bien celles larges avec une bordure franche. Mais derrière le mot "cicatrice", on trouve aussi comme manifestation des hyperpigmentations post-inflammatoire (PIH) ou hypopigmentations qui sont des taches plus claires sur les peaux plus foncées, résultat de nos mélanocytes (cellules productrices de mélanine) libérant trop de mélanosomes (granules de pigment), conduisant à une décoloration.
Pour prévenir l'installation de ces lésions ou de ces tâches pigmentaires liées à l’acné, il faudra, d'abord, éviter de percer ses boutons et éviter de s’exposer au soleil. Contrairement aux idées reçues, ce dernier aggrave les poussées d’acné et sur une peau abîmée, les UV provoquent une hyperpigmentation locale irréversible. On ne lésine donc pas sur une protection solaire SPF 50, même en ville.
Mais lorsqu’il existe un malaise quant à la présence de ces cicatrices, au lieu de les cacher sous des couches de fond de teint, voici des méthodes médicales ou naturelles pour les atténuer ou carrément les faire disparaître.

#1 Le traitement médical au laser
Ce traitement vient brûler la peau pour générer un renouvellement du tissu cutané et lisser le derme.
Pour quelles cicatrices ? Il existe plusieurs techniques qui s’adaptent soit au traitement des tâches pigmentées en rouge, sans relief (laser vasculaire) ; des cicatrices en creux larges et peu profondes (laser fractionné erbium, CO2 ablatif ou non) ; des cicatrices en relief et en forme de cordons (laser ablatif, CO2 et erbium).
Comment ? Il s’agit d’un acte de chirurgie esthétique. Il faut attendre au moins 12 à 18 mois après la fin de toute lésion active d’acné et d’inflammation avant d’entamer ce traitement.
Bon à savoir : cet acte n’est remboursé qu’en cas de cicatrices importantes, avec accord préalable de la caisse d’assurance maladie. Le traitement des tâches n’est pas remboursé. En outre, plusieurs séances pourront être nécessaires et un arrêt de travail sera délivré.

#2 Le peeling chimique
Le peeling, ou dermabrasion, peut être proposé avant l’acte chirurgical. Cela étant, il n’est pas rare de constater des résultats satisfaisants avec cette méthode, et de ne pas aller jusqu’à cette intervention.
Pour quelles cicatrices ? Pour les cicatrices en creux.
Comment ? Précédé d’un traitement à base de crème à la vitamine A pendant quelques semaines, le peeling chimique élimine les couches superficielles de la peau grâce au acides de fruits, abrasifs. Ce geste est pratiqué sous analgésiques, sous anesthésie locale ou générale, selon le cas.
Bon à savoir : il y a des effets secondaires transitoires, tels que des rougeurs pendant 3 à 7 jours, et l’apparition de croûtes une quinzaine de jours. Le soleil est à fuir !

#3 Le micro-needling grâce à un dermaroller
Composé d’une multitude de micro aiguilles, le dermaroller est un instrument, disponible en vente libre, qui stimule la production de collagène.
Pour quelles cicatrices ? Le plus tôt ce geste sera fait, le plus il sera efficace.
Comment ça marche ? On passe le rouleau sur la peau et en perforant plus ou moins profondément les zones à traiter, le derme libère de l’acide arachidonique (le contrôleur de notre mécanisme de guérison), qui envoie ensuite un signal à nos glycosaminoglycanes (glucides qui soutiennent le collagène et l'élastine) pour reconstruire la peau. Le passage doit être associé à un sérum à base de vitamine C ou de rétinol.
Bon à savoir : attention à ne pas le faire trop souvent, car ce geste peut nuire à la qualité de la peau.

#4 Ajouter un exfoliant à sa routine pour un peeling quotidien
L’exfoliation encourage le renouvellement cellulaire.
Pour quelles cicatrices ? Exfolier sera surtout efficace pour corriger l’hyperpigmentation.
Comment ça marche ? Choisir des exfoliant à base d’extrait de réglisse, de vitamine C, de niacinamide, de bakuchiol ou de rétinol car ils vont inhiber et réprimer l'excès de pigment de mélanine avant qu'il ne s’installe. Les AHA comme les acides glycolique et mandélique sont également préférés pour atténuer la décoloration rapidement.
Bon à savoir : sur une peau noire, il est préférable de faire une série de peelings superficiels sur une période de quelques mois plutôt que de faire un peeling profond unique qui peut causer plus de dommage.

#5 Les méthodes naturelles
Bien que la chirurgie ou la cosmétique soient les meilleures alliées pour corriger les cicatrices d’acné, des méthodes naturelles peuvent être utilisées au long court, pour prévenir de leur apparition. Les huiles végétales sont connues pour redonner de la souplesse aux cellules.
Pour quelles cicatrices ? Les petites cicatrices et l'hyperpigmentation légère.
Comment ça marche ? Les huiles végétales fournissent des acides gras essentiels, des vitamines, des minéraux, des antioxydants et des protéines directement dans la membrane cellulaire de la peau et aident à réduire l'inflammation tout en stimulant l'hydratation. On choisit l’huile de rose musquée, pleine d'omégas et de vitamine A, ce qui la rend efficace sur les cicatrices et contre les tâches brunes. Ou bien l’huile de Sacha Inchi, la plus riche en oméga 3, 6, 9, en vitamine E et en protéines. On peut également se confectionner un masque qui agira sur les tâches, en mélangeant à de l'eau ou à de l'huile d'olive, du bicarbonate de soude.
Bon à savoir : ces traitements naturels ne sont que bénéfiques et donc à faire régulièrement. 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires