Spots et soleil : comment éviter la poussée d’acné de la rentrée ? Spots et soleil : comment éviter la poussée d’acné de la rentrée ?

Le mois de la beauté

Spots et soleil : comment éviter la poussée d’acné de la rentrée ? par Jeanne Dréan

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

4 minutes

Publié le Vendredi 29 Juin 2018

Non, ce bourgeonnement qui gâche systématiquement votre rentrée n’est pas une fatalité ! Il vous suffit de bien l’anticiper en comprenant l'origine de vos boutons.

D’où viennent ces boutons ?

Chaque rentrée, c’est pareil, on peut à peine profiter de sa jolie peau bronzée qu’elle se hérisse de boutons rouges, parfois douloureux. "C’est le résultat de plusieurs phénomènes qui s’additionnent", explique la dermatologue Nina Roos, auteure du livre La peau c’est la vie (éd. First).
En les contrant un à un, il y a des chances pour que vous passiez le cap de la rentrée avec une peau nette. La dermatologue nous livre ses conseils pour éviter d'avoir des boutons après les vacances :

1- La peau s’épaissit au soleil

Sous l’effet du soleil, la peau devient plus épaisse afin de se protéger des U.V., au point de gêner l’élimination des cellules mortes et de créer des comédons, qui, à terme, finissent pas s’infecter.
Le bon geste : essayez de protéger au maximum votre visage du bronzage, quitte à mettre une crème teintée pour avoir meilleure mine. Et 2 ou 3 fois par semaine, procédez à une exfoliation à grains doux pour affiner le grain de peau, déloger les impuretés et favoriser le renouvellement cellulaire. Nos chouchous : la Gelée exfoliante éclat d’Yves Rocher (10,50€) et le Gommage confort ultra-doux de Nuxe (13,40€).

2- Des crèmes solaires inadaptées

Certaines crèmes solaires ne sont pas adaptées aux types de peaux mixtes à grasses, si bien qu’elles peuvent s’avérer occlusives au bout de plusieurs applications et former des boutons. 

Le bon geste : Choisir une texture fluide qui pénètre facilement et laisse un voile mat sur la peau pour éviter les brillances, et repérer sur le tube la mention "non-comédogène". Notre choix : Anthelios Gel-Crème toucher sec anti-brillance de La Roche Posay (15,50€) ou Photo Derm AKN Mat de Bioderma (12,50€).



3- Plus de sucres

Glaces, sodas, soirées arrosées, barbecues… En vacances, on a une alimentation plus riche et plus sucrée. Sur le coup, ça ne se voit pas trop, mais au bout de trois semaines, c’est la peau qui en pâtit !

Le bon geste : après chaque excès, essayer de compenser. Par exemple, si vous prenez une glace à 16h, zappez le dessert le soir, ou bien si vous vous lâchez sur la sauce barbecue à midi, réduisez le gras au diner en consommant des crudités. Autre option : sur trois semaines de vacances, lâchez-vous au début et rééquilibrez vos repas sur la dernière semaine. Votre peau vous dira merci.

4- Un changement brutal

Le soleil a un effet curatif anti-acné, mais en rentrant, on le perd de façon brutale, ce qui perturbe l’épiderme. S’ajoute à cela le changement de rythme et la réapparition du stress. Des facteurs qui agissent sur nos hormones et qui peuvent se traduire par une poussée d’acné.

Le bon geste : essayer de rester zen et de bien anticiper votre rentrée pour limiter les imprévus. Et réinscrivez-vous vite au yoga ! Vous pouvez aussi commencer en prévention un traitement anti-acné sur place, dès la seconde moitié de votre séjour en appliquant une crème spécifique anti-imperfections chaque soir après avoir nettoyé votre peau.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus