Make-up : Comment (bien) laver ses pinceaux de maquillage ? Make-up : Comment (bien) laver ses pinceaux de maquillage ?

Le mois de la beauté

Make-up : Comment (bien) laver ses pinceaux ? par Marilou Le Menn

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

4 minutes

Publié le Jeudi 21 Juin 2018

Ils nous sont indispensables au quotidien, mais nombreuses sont celles qui ne les lavent pas correctement. Les pinceaux de maquillage peuvent très vite se transformer en nid à bactéries, voici donc nos conseils pour les nettoyer et les entretenir au mieux. Ce qui fera le plus grand bien à votre peau et à la qualité de votre make-up.

Pourquoi faut-il laver ses pinceaux ? (Et est-ce que finalement, c’est vraiment important ?) 

La réponse est oui. Oui, oui, et trois fois oui, c’est vraiment important. Cette étape cruciale est bien trop souvent oubliée, au plus grand plaisir des bactéries, qui se propagent dans nos pinceaux et beautyblenders à une vitesse grand V. En effet, afin de conserver une peau saine et d’éviter de faire apparaitre des boutons sur notre visage (car on en a déjà bien assez naturellement, pas la peine de provoquer la chose…), l’hygiène est primordiale. 
De plus, bien nettoyer ses pinceaux de maquillage prolonge la durée de vie de ces applicateurs. Et comme ça coûte quand même un peu cher, autant en prendre soin, non ? 



Les différents moyens de nettoyage, du plus simple au plus stylé, car on adore garder le meilleur pour la fin : 

Le savon de Marseille (ou le shampooing doux) 
C’est une technique très simple et peu coûteuse : appliquer du savon de Marseille ou du shampoing doux sur votre pinceau, un peu d’eau et bien frotter ! Normalement, vous devriez vous retrouver avec une boue orange dégoulinante de vos pinceaux… Un peu dégueu, on vous l’accorde, mais tellement satisfaisant ! 

De l’huile d’olive 
Eh oui, l’huile d’olive marche aussi plutôt bien. Surtout pour les beautyblenders. Sa texture ultra-grasse permet de retirer les restes coriaces de maquillage. N’hésitez pas à la mélanger avec un peu de liquide vaisselle, ça marchera encore mieux. 
Le seul petit bémol de cette technique : il faut ensuite réussir à retirer l’huile en elle-même ! (Notre conseil : bien bieeeeeen rincer à l’eau tiède) 

Les nettoyants à pinceaux sans rinçage 
Les marques ont décidé de vous faciliter la vie (et celle des maquilleurs pros) en inventant des nettoyants à pinceaux sans rinçage. Quelques pchitts pschitts suffiront à désinfecter vos ustensiles. N’hésitez tout de même pas à passer un petit coton sur le pinceau pour éliminer le résidu, et laissez sécher naturellement pendant quelques minutes.
Cependant, nous vous conseillons quand même d’effectuer un réel nettoyage à l’eau de temps en temps. 

Brush cleaner en silicone  
Ils existent sous forme de gants, de tapis ou encore de cylindres multi-fonctions : ces nettoyants pour pinceaux en silicone possèdent des textures diverses et variées et vous permettent de frotter vos pinceaux contre leur surface afin d’éliminer plus facilement le maquillage, et de les nettoyer vraiment en profondeur. (C’est là que nous vous conseillons de faire intervenir le fameux savon de Marseille, pour un nettoyage plus qu’efficace). 

Les kits de nettoyage ultra-innovants 
Tout le monde en parle et ça donne vraiment envie de tester : ces petites machines électriques sont des kits de nettoyage pour pinceaux à maquillage. Elles sont composées de plusieurs embouts qui s’adaptent à la taille de vos pinceaux, qu’il faut ensuite plonger dans un bain d’eau tiède et de savon. Lancez la machine, et grâce à la centrifugeuse, votre pinceau se mettra à tourbillonner dans le bol de nettoyage afin d’éliminer toutes traces de maquillages et bactéries. Cette fonctionnalité marche aussi pour le séchage à l’extérieur du bol. 

Les petites astuces supplémentaires (parce qu’on n’en a jamais assez)  

À quelle fréquence ? 
On vous conseille de laver vos pinceaux en fibres synthétiques qui vous servent pour le teint, les lèvres ou l’anti-cernes, toutes les semaines au minimum. 
En ce qui concerne les pinceaux pour les yeux, ils retiennent généralement moins de bactéries, toutes les 3 semaines/un mois devrait donc suffire. Même consigne pour les pinceaux en fibres naturelles qui servent généralement pour le blush ou la poudre libre. 

Comment les sécher ? 
Rien de plus simple : pour bien sécher vos pinceaux, entourez-les d’une serviette et pressez-la afin d’absorber un maximum d’eau. Ensuite, le mieux serait de les sécher la tête en bas, mais si cela s’avère compliqué, assurez-vous juste de faire dépasser la tête du pinceau dans le vide pour éviter qu’elle ne se déforme. 
Si jamais vous êtes vraiment pressés et que le sèche-cheveux vous fait de l’oeil, utilisez-le à une température tiède pour ne pas bruler les poils, et ne positionnez pas votre sèche-cheveux en face du pinceau, au risque de créer un gros trou à l’intérieur de ce dernier. 

Quand se débarrasser de ses pinceaux ? 
C’est toujours compliqué de savoir quand l’un de nos ustensiles est en fin de vie. (Et puis, on essaye toujours de gratter quelques jours de plus avant d’aller en racheter un nouveau...) Nous vous conseillons donc de dire adieux à vos loyaux pinceaux lorsqu’ils comment à perdre leurs poils. (Parce qu’il n’y a rien de pire que de se retrouver avec des petits poils collés dans notre fond de teint…) 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus