Faire craquer ses articulations : est-ce vraiment mauvais pour le corps ? Faire craquer ses articulations : est-ce vraiment mauvais pour le corps ?

Le mois de la beauté

Faire craquer ses articulations : est-ce vraiment mauvais ? par Romane Hassoun

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Vendredi 23 Novembre 2018

Doigts, épaules, pieds.... Faire craquer vos articulations est devenu chez vous une vilaine habitude ? On vous dit si c'est dangereux ou pas.

Donald Unger, un allergologue américain né en 1920, a tenté l'expérience. Pendant 50 ans, il a fait craquer les articulations de sa main gauche au moins deux fois par jour. Résultat ? Cinq décennies et 36500 craquements plus tard, aucune différence entre ses deux mains. Comme il l'a expliqué dans une publication parue en 1998 dans la revue spécialisée Arthritis and Rheumatism, c'est sa mère et ses tantes qui avaient été à l'origine de cette idée. Elles lui répétaient sans cesse que "faire craquer ses doigts" lui donnerait de l'arthrite. En 2011, des chercheurs américains de Tacomo (Washington) ont confirmé son constat : sur 200 personnes habituées à faire craquer leurs doigts, aucune n'a été particulièrement affectée. En revanche, attention à ceux.celles qui se font craquer le cou tous les jours : un geste systématiquement réalisé au même "étage vertébral" peut entraîner une douleur musculaire sur le long terme.


Crac, crac. Quel est ce bruit bizarre ?
Nos articulations sont lubrifiées par un liquide dit "synovial", rempli de petites bulles de gaz qui empêchent le frottement entre nos articulations. Lors d'un "craquage", ces dernières explosent et émettent ce fameux bruit qui en agace certains (pour ne pas dire tout le monde). En conclusion, et contrairement à ce qu'il se dit parfois, faire craquer ses articulations n’est pas dangereux en soi. Il faut juste éviter de le faire trop systématiquement dans le cou. Et si vous ne pouvez pas vous en empêcher, rabattez-vous plutôt sur un Twix. Quoique, non.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus