Comment survivre à la clim au bureau ? Comment survivre à la clim au bureau ?

Le mois de la beauté

Comment survivre à la clim au bureau ? par Anne Lods

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Mardi 26 Juin 2018

Il fait 40°C dehors alors qu’on frôle les -12°C dans l’open space. Deux clans chez mes collègues : ceux qui ont (vraiment) froid et ceux qui ont plutôt chaud. Ils se livrent à une bataille sans merci pour se mettre d’accord. Et moi, j’ai tellement mal à la gorge que je peux à peine placer un mot. Journal de bord d’une frigorifiée.

#Jour 1
Vous avez déjà essayé de travailler avec des moufles ... ? Rien de moins simple. Et pourtant, la température dans l’open space y serait propice. Ils devraient vraiment faire quelque chose pour la rendre plus supportable. De plus, d’après une étude publiée par l’Université de Cornell, si l’on augmentait la température de 20 à 25 degrés dans un bureau, les employés feraient environ 44% de fautes de frappe en moins. Leur rythme de frappe augmenterait de 150% et leur productivité avec... Qu’est-ce qu’on attend ?

#Jour 12
Bonjour rhino-pharyngite. Après avoir grelotté pendant plusieurs jours, je suis malade. Je renifle, ma gorge me brûle et j’ai du mal à me concentrer. Dehors, il fait bon et j’aime me rassurer en me disant que mon addiction au désinfectant pour les mains me protège des petits microbes ambiants. De fait, il n’y a aucun doute : c'est sûrement la clim qui est responsable de mes malheurs. Nous sommes d’ailleurs 37% chez les salariés à penser que la température ambiante a eu un impact sur notre santé dans les six derniers mois … C’est décidé. Je déclare la guerre à la clim : maintenant j’emmènerai un gilet.

#Jour 26
Je suis restée en bonne santé pendant dix jours, avant qu’un nouveau virus ne s’installe dans mes yeux. L’air brassé par la climatisation est sec et facilite les irritations de la peau et des muqueuses, résultat : j’ai une conjonctivite. J’ai échappé à une angine ou une sinusite, mais quelque chose me dit que ce sera pour bientôt. Alors Jamy, comment l’expliquer ? Le différentiel de température entre l’extérieur et l’intérieur fragilise aussi les muqueuses et offre une très belle place aux bactéries qui veulent s’installer… et qui prolifèrent d’ailleurs très facilement dans les systèmes de climatisation, surtout celles en mauvais état.



#Jour 28
J’ai fait mes recherches : la clim aussi est sexiste. C’est ce qu’ont prouvé deux chercheurs néerlandais dans une étude publiée en 2015. Les femmes et les hommes ne sont pas du tout égaux face à la climatisation. En fait, la température dans les bureaux n’aurait pas changé depuis 1960 et serait établie sur la base d’un homme d’une quarantaine d’années, qui pèse 70kg. Pourtant, nous n’avons pas du tout les mêmes métabolismes : les femmes sont plus sensibles aux variations thermiques que les hommes. Encore une sombre histoire de testostérone… Il faudrait tout de même songer à changer cette mauvaise habitude prise sur la base d’un vieux calcul.



#Jour 34

Je me balade dorénavant toujours avec une bouteille d'eau et ... mon gilet, même lorsqu’il fait 32 degrés dehors. Ce qui a tendance à m’énerver. J’aimerais porter mes robes d’été. En plus, il serait très simple de pallier à ce problème de clim… D’après mes investigations, il faudrait automatiquement la régler cinq à huit degrés plus bas que la température extérieure. S’il y fait 35, régler le thermostat à minimum à 27 degrés, etc. Car, s’il y a plus de huit degrés de différence entre l’extérieur et l’intérieur, on risque le choc thermique, qui peut avoir des conséquences graves. Pour éviter les mauvaises surprises, on n'hésite pas à boire et à s'hydrater.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus