Vitamine C : pourquoi votre peau a aussi besoin d’une cure Vitamine C : pourquoi votre peau a aussi besoin d’une cure

Mode d’emploi

Vitamine C : pourquoi votre peau a aussi besoin d’une cure par Jeanne Dréan

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

4 minutes

Publié le Mardi 12 Février 2019

Réveils difficiles, coups de fatigue en cours de journée, baisse de moral : autant de signes qui nous poussent à faire une cure de vitamines au cœur de l’hiver. Mais savez-vous que votre peau aussi peut avoir besoin de recevoir de la vitamine C de temps en temps, voire tout le temps ? Effets et conseils d’utilisation : on vous explique tout.

On voit surgir dans nos rayons beauté toutes sortes de sérums, crèmes et nettoyants visage dont l’ingrédient phare est la vitamine C. On connait ses vertus pour rebooster l’organisme, mais quand on sait que seulement 1/3 de la vitamine C que nous absorbons est disponible pour la peau, on comprend qu’il puisse être utile d’en appliquer sous forme topique.

"Star de la prévention anti-âge, la vitamine C agit sur plusieurs fronts, explique Emmanuelle Moirand, directrice scientifique chez Clinique. Ce puissant antioxydant est ultra efficace pour réduire la production de radicaux libres qui attaquent nos cellules et les font vieillir prématurément, tout en renforçant la production de collagène pour une action anti-ride. De plus, elle inhibe la formation de mélanine à l’origine des irrégularités pigmentaires pour un teint plus clair et plus lumineux."

Si son action est assez bluffante, la vitamine C présente un inconvénient : en labo, c’est un vrai casse-tête pour les formulateurs. Particulièrement instable, elle ne supporte ni l’eau, ni les UV, ni la chaleur et a tendance à s’oxyder très rapidement et à perdre en efficacité. C’est pourquoi elle est souvent conservée dans des packaging "airless" et à l’abri de la lumière. Chez Clinique, elle se mélange à votre sérum ou à votre crème de jour sous forme de petites gouttes et s’utilise dans les 15 jours qui suivent l’ouverture. C’est ce qui permet son fort dosage à 10% pour un max d’efficacité (Fresh Pressed Booster Quotidien Vitamine C Pure). Une astuce pour la trouver parmi les ingrédients : scannez "Ascorbic acid" dans la liste INCI et veillez à ce qu’elle n’apparaisse pas tout en bas !
Bon à savoir : un dérivé de vitamine C, plus stable et dont l’efficacité a été démontrée, est également régulièrement exploité par les marques de cosmétiques (à l’image de Ren et de son nouveau Gel Crème Éclat Quotidien) : l’"Ascorbyl Glucoside".
La Vitamine C est souvent associée à la vitamine E car les deux ont une action complémentaire et agissent en synergie.

Comment l’utiliser ? En cure si vous avez entre 20 et 35 ans, que vous vivez en ville ou que vous fumez, et que vous avez envie de retrouver de l’éclat. L’avantage : on voit les effets dès 10 jours d’application quotidienne, mais la cure peut aller jusqu’à 1 mois, le temps d’un cycle de renouvellement cellulaire. Le bon timing : dans les phases de stress et de fatigue, aux changements de saison ou au retour de vacances.
Si vous avez une peau plus mature, rien ne vous empêche d’en appliquer chaque matin pour protéger votre peau de l’oxydation. "Couplé à l’application d’un soin à base de vitamine A (Rétinol) le soir, c’est le combo anti-âge idéal !", assure Emmanuelle Moirand.

Si la vitamine C n’est pas irritante, elle peut le devenir si elle est associée à des AHA (acides de fruits exfoliants) au pH acide ou à de la vitamine A moins bien tolérée par les épidermes fins à tendance sèche. Mieux vaut alors l’utiliser le matin, mélangée avec une crème et réserver ces autres actifs pour le soir.
 

5 soins à base de vitamine C pour rebooster votre peau

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires