Routine beauté : pourquoi on va adorer l’acide mandélique Routine beauté : pourquoi on va adorer l’acide mandélique

Mode d’emploi

Tendance beauté : connaissez-vous l’acide mandélique, cet exfoliant magique très doux ? par Marine Decremps

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

4 minutes

Publié le Lundi 8 Avril 2019

Dérivé de l’amande amère, l’acide mandélique sort des instituts pour s’installer dans nos salles de bain. Plus doux que les autres acides, il s’adapte à tous types de peau pour exfolier et laisser l’épiderme lisse.

Ces derniers temps, on entend beaucoup parler en beauté des acides. Qu’ils soient lactiques, hyaluroniques ou rétinoïques, ils aident activement à embellir la peau. Et, à en croire les étals de cosmétiques, nous n’en avons jamais assez… Un dernier pourrait bien rejoindre votre arsenal. C’est l’acide mandélique, un acide alpha-hydroxy (AHA) dérivé de l’amande amère. Habituellement utilisé dans le cadre de peeling chimique par les professionnels, on le trouve maintenant dans les soins grand public.

Puissant, c’est un excellent exfoliant pour la peau, mais plus doux que d'autres acides, comme l’acide glycolique. Pourquoi ? Parce que sa molécule est deux fois plus grande, il lui faut donc plus de temps pour pénétrer la peau, ce qui diminue le risque d’irritation. En revanche, comme tous les acides, le mandélique a tendance à rendre la peau sensible aux rayons UV. Par conséquent, l’application d’une protection solaire pendant la journée est non négociable si vous souhaitez conserver votre éclat.
On utilise cet acide pour aider à éliminer les cellules mortes de la peau. Il affine la couche supérieure de l'épiderme, qui devient plus lisse. La texture de la peau ainsi améliorée, le teint est plus lumineux. Il a aussi été démontré qu’il réduisait le mélasma - affection d'origine hormonale se présentant sous la forme de taches hyper pigmentées apparaissant sur les zones exposées au soleil - jusqu’à 50 % en quatre semaines. Comme l’acide mandélique possède des propriétés antibactériennes, il aide aussi à réguler la production de sébum et donc à réduire l’acné. Il stimule la production de collagène, ce qui atténue les rides et améliore l´élasticité de la peau.

Il convient à tous les types de peau
Parce qu’il est plus doux, il convient donc même aux peaux les plus sensibles. Les peaux mates à noires, qui, en cas d’utilisation excessive d’AHA risquent une dépigmentation ou une hyperpigmentation post-inflammatoire, peuvent se fier à lui.
Certains produits à base d’acide mandélique sont formulés de manière à pouvoir être utilisés au quotidien. D'autres produits, plus concentrés, nécessitent une application moins régulière. Il faut donc bien se référer à la notice ou aux recommandations de votre dermatologue. L'acide mandélique s’applique sur peau nettoyée et sèche, avant les sérums et la crème hydratante et en évitant le contour des yeux. Les premiers résultats se constatent au bout de quelques jours d’utilisation ; les imperfections sont réduites en 1 à 2 semaines et les taches persistantes commencent à s'estomper en 4 à 8 semaines. Si on peut le combiner à la vitamine C, il est recommandé de ne pas utiliser d’autres acides en même temps, cela créerait un risque d’irritation.
Bref, il semble faire des miracles. Serez-vous convaincus.es ?

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires