Beauté : faut-il croire aux soins à l’or ? Beauté : faut-il croire aux soins à l’or ?

Mode d’emploi

Beauté : faut-il croire aux soins à base d’or ? par Jeanne Dréan

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

4 minutes

Publié le Mardi 8 Janvier 2019

Attention les yeux ! Les soins à l’or viennent illuminer notre routine beauté en même temps que notre feed Insta. S’ils valent souvent cher, on se demande aussi ce qu’ils valent vraiment pour la peau...

Les masques à la feuille d’or de Mimi Luzon. Si le nom ou le visage de cette facialist israélienne ne vous sont pas encore familiers, vous aurez au moins vu passer sur votre timeline l’un des nombreux selfies de it-girls (Chiara Ferragni, Sara Sampaio, Irina Shaik…) avec des feuilles d’or sur le visage. Star du glow, elle agit même en coulisse du plus grand show de lingerie, le défilé Victoria’s Secret, pour faire rayonner le visage des Anges.
Sa pépite cosmétique à elle, c’est le "24-Karat Pure Gold Mask", un masque éclat inspiré de la gestuelle beauté de Cléopâtre. Sa promesse : des actifs anti-âge alliés à des feuilles d’or 24 carats qui réduisent rougeurs et ridules et unifient le teint. Le masque est surtout hautement instagrammable et peut vous assurer un max de likes. Le hic : son prix, à partir de 350 €.

 

Poudre aux yeux ?
Nouvelle lubie des beautystas à gros budget ou vraie efficacité ? Maryam Zamani, chirurgienne esthétique basée à Londres, interviewée par le magazine en ligne Porter assure : "L’or est un véritable sérum de jouvence pour la peau, notamment utilisé pour stimuler la production naturelle de collagène sur le long terme." Yannis Alexandrides, chirurgien plasticien créateur de la marque de soins 111Skin (qui propose, tiens donc, des soins à base d’or) est formel également : "L’or stimule la microcirculation de la peau, garantissant un teint radieux et en pleine santé", déclare-t-il. Le précieux métal aurait des vertus à la fois antibactériennes et anti-inflammatoires pour combattre l’acné. Mais si des publications scientifiques confirment en effet cette action, la dermatologue Nina Roos, auteur de La Peau, c’est la vie (éditions First), est plus mitigée. "Les nanoparticules d’or apportent surtout du rêve et du glamour. Mais en réalité, quand elles sont très petites on ne sait pas vraiment où elles finissent dans l’organisme. Quant aux particules plus grosses, elles ne pénètrent pas." Cela fait pas mal de réserves pour des soins coûteux et pas écologiques ! La bonne solution ? Miser sur des soins dorés mais sans or, comme le tout nouveau masque Or Végétal de Talika à base de Ginko Biloba, "l’arbre aux quarante écus". L’expression "tout ce qui brille n’est pas de l’or" n’a jamais été aussi vraie.

 

5 soins à l’or pour briller

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre Politique de Confidentialité et notre Gestion des Cookies.