Tripoter ou camoufler : comment gérer au mieux un bouton ?

Mode d’emploi

Tripoter ou camoufler : comment gérer au mieux un bouton ?

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Quel est le moins grave : laisser vivre son spot d'acné sous une bonne couche de make-up ou s'acharner pour le faire dégager ? On répond à ce dilemme !

Camoufler ou s'acharner ? Réponse : ni l’un ni l’autre. Quand un bouton pointe, il faut résister à la tentation de le percer. Il est le signe d’une inflammation et le fait de le triturer ne ferait que le surinfecter. La bonne méthode : "se laver les mains, bien nettoyer son visage et utiliser un soin local équilibrant et antibactérien", conseille Ilana Fartouk, responsable R & D chez Payot. Ensuite, OK pour du make-up, à condition d’opter pour des formules non occlusives et non comédogènes, "à appliquer en couche très fine pour plus de discrétion", prévient Mathias Landier, skincare ambassadeur Kiehl’s. Deux alliés : Breakout Control Targeted Blemish Spot Treatment (Kiehl’s) et Stick Couvrant Pâte Grise (Payot).

Jeanne Dréan adaptation Magali Bertin

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.