Peau sèche ou déshydratée ? Faites enfin la différence Peau sèche ou déshydratée ? Faites enfin la différence

Mode d’emploi

Peau sèche ou déshydratée ? Faites enfin la différence par Jeanne Dréan

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Vendredi 4 Janvier 2019

Eh oui, il y a une différence entre les deux ! Alors, plutôt sèche ou déshydratée ? On fait le point avec une dermato pour vous aider à comprendre enfin votre peau.

Les caractéristiques de la peau sèche
L’épiderme manque d’acides gras essentiels et de céramides. Or, ces lipides jouent le rôle de ciment entre les cellules pour que l’épiderme ne soit pas poreux et ne laisse pas s’évaporer l’eau à la surface.

Les raisons ?
Elles sont constitutionnelles d’une part (la peau sèche se transmet de mère en fille), mais aussi saisonnières (on manque plus de lipides en hiver) et enfin hormonales (passé 50 ans et la ménopause surtout).

Les solutions ?
- Mettre plus d’omégas 3 au menu en consommant notamment des graines de lin, de l’huile de colza, du maquereau ou encore du saumon.
- Éviter les savons moussants qui dissolvent les bonnes graisses de l’épiderme au profit d’un savon surgras saponifié à froid, un lait ou une huile démaquillante.

Les caractéristiques de la peau déshydratée
Le derme est un maillage, un enchevêtrement de fibres qui stockent l’eau du corps à travers le fameux acide hyaluronique. Il arrive que nous manquions d’eau au point que la peau se marque de fines ridules ou que les traits soient tirés après une séance de sport par exemple. Pire, quand on pince la peau, le pli reste marqué quelques micro-secondes. 

Les raisons ?
On n’a pas assez bu, on a fait du sport ou bien on a eu chaud. Par réflexe, le derme largue de l’eau dans le sang pour compenser. Ce qui arrive aussi, c’est que passé 35-40 ans, la peau produit moins d’acide hyaluronique et donc moins de réserves d’eau.

Les solutions ?
- Consommer des boissons hydratantes comme de l’eau, de l’eau infusée ou des bouillons (2 litres / jour). Faux-amis, les thés, café et tisanes ont un effet diurétique si bien qu’on élimine rapidement ce que l’on a absorbé.
- Booster sa peau en acide hyaluronique de haut et de bas poids moléculaire ou fragmenté pour retenir l’eau dans le derme et inciter la peau à en produire d’elle-même.
- Au besoin, le dermatologue peut injecter de l’acide hyaluronique sous diverses formes selon l’importance des besoins : mésothérapie, skin booster ou filler.

Peut-on avoir la peau sèche ET déshydratée ?
Oui ! Les deux sont même assez fréquents, selon la période du cycle, l’âge et le patrimoine génétique de chacune. Ce qu’il faut faire alors : utiliser un sérum riche en acide hyaluronique (sur la liste INCI : Sodium Hyalurinate) puis appliquer une crème riche en céramides (sur la liste INCI : Aqua, Glycerin, Helianthus Annuus Seed Extract, Decyl Glucoside).

via GIPHY

Remerciements à la dermatologue Dr Nina Roos (monsitebeaute.com).

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires