On a testé "QuelCosmetic", l’appli gratuite de l’UFC Que Choisir On a testé "QuelCosmetic", l’appli gratuite de l’UFC Que Choisir

Mode d’emploi

On a testé "QuelCosmetic", l’appli gratuite d'UFC Que Choisir par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

10 minutes

Publié le Mercredi 14 Mars 2018

Lundi 12 mars 2018, UFC Que Choisir a lancé "QuelCosmetic", une application qui teste la qualité des ingrédients de nos produits de beauté. Le but ? En connaître la toxicité. Et face à l’engouement autour de cette appli, on a voulu tester. Verdict.

Irritantes, allergènes ou cancérogènes…on ne compte plus les substances indésirables potentiellement présentes dans les cosmétiques. Et le résultat est sans appel : les consommateurs ne veulent plus acheter n’importe quoi. Pour répondre à la demande, UFC Que Choisir, a lancé sa propre application : QuelCosmetic. Gratuite, celle-ci promet de signaler la présence d’ingrédients à risque dans n'importe quel produit de beauté. De quoi faire le tri dans nos vanitys, ou vérifier la qualité d’un produit avant de l’acheter. Pour tout vous avouer, on était sceptiques, alors on a décidé de tester nous-même.

Premier bon point, l’appli est très simple d’utilisation. Pas besoin d’être une pro de la beauté pour se l’approprier. Il suffit de scanner le code-barres d'un produit pour qu’elle l’analyse. Attention donc à bien garder les emballages, sans quoi vous ne pourriez pas effectuer le test. Ensuite, les cosmétiques sont répertoriés selon quatre degrés de dangerosité : aucun risque, risque limité, risque moyen, et risque significatif. Le tout illustré par des pictogrammes verts et rouges. Trois catégories de consommateurs sont également distinguées, la toxicité d’un produit pouvant varier selon l'âge : les tout-petits et les femmes enceintes, les enfants et les ados, et les adultes. Une bonne classification, à laquelle on aurait volontiers rajouté les seniors. Tous les types de produits y sont classés : soins du visage, du corps, des cheveux, produits pour bébés, solaires, hygiène dentaire, maquillage, parfums… Vous y trouverez forcément vos cosmétiques fétiches. Quoique… L’appli fonctionne grâce à une base de données qui répertorie plus de 6000 produits, et pourtant, elle a visiblement ses limites. Sur les 12 produits que nous avons testés, QuelCosmetic n’en a reconnu que deux. Il y a même certains produits qu’elle n’a pas réussi à scanner du tout. Que faire dans ce cas-là ? L'application propose de photographier le produit, ainsi que sa liste d’ingrédients, pour qu’un expert puisse dresser ses conclusions. En attendant, patience.

via GIPHY

Et pour se faire une idée, voici le verdict concernant les deux produits que nous avons pu tester. Le premier est le soin Mains & Ongles Miel Suprême de Sanoflore. Ici, tous les voyants sont au vert, et c’est plutôt une bonne nouvelle. En revanche, la Crème Fraîcheur Hydratant 48h de Diadermine contient visiblement un ingrédient indésirable : le Phenoxyethanol. Classique, ce conservateur chimique est soupçonné d'être nocif et la législation européenne interdit aux cosmétiques d'en contenir plus de 1%. Comment savoir donc avec certitude si cette crème est vraiment à déconseiller ? L'appli ne l'indique pas. Pour ceux qui voudrait être 100% safe, QuelCosmetic propose une liste de produits qu'elle juge absolument sans risque. Ce qui n'empêche pas UFC Que Choisir de préciser que son appréciation des produits peut évoluer au fil du temps. Comme en plus, l'appréciation ne concerne que la composition du produit (sans aucune considération pour son efficacité ou sa qualité par ailleurs), disons que les résultats de l'appli sont tout de même à prendre avec des pincettes.

© QuelCosmetic 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre Politique de Confidentialité et notre Gestion des Cookies.