Micropenning : connaissez-vous cette technique surprenante qui regénère la peau ? Micropenning : connaissez-vous cette technique surprenante qui regénère la peau ?

Mode d’emploi

Micropenning : la technique surprenante qui regénère la peau par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

4 minutes

Publié le Vendredi 13 Avril 2018

Depuis quelques semaines, Instagram ne jure que par le micropenning, une méthode dermatologique visant, entre autres, à unifier le teint et lui redonner beaucoup d'éclat. La technique cartonne aux Etats-Unis mais est encore peu connue dans l’Hexagone qui lui préfère le derma-rolling. Explications.

En 2013, Kim Kardashian affole la Toile en postant un selfie où elle est recouverte de micro-tâches de sang. S’est-elle blessée ? S’est-elle fait agresser ? Rien de tout ça. La diva est simplement passée entre les mains d’un dermatologue spécialiste du microneedling, une technique dermatologique censée réparer la peau. Aujourd’hui peu recommandée par les dermatos, elle a été remplacée par le derma-rolling. Un soin qui permet notamment d'atténuer les cicatrices d’acné et les tâches en causant de mini-blessures qui font réagir les cellules cutanées, et stimulent ainsi la production de collagène. Le but ? Simuler une réaction naturelle de l’épiderme pour réparer les zones touchées, et ainsi améliorer la qualité de la peau. C’est tout un programme, mais vous risquez de ne plus pouvoir vous en passer. D’autant plus que le derma-roller, un rouleau à aiguilles qui coûte environ 30€, est si facile d’utilisation, que vous pouvez même vous en servir seul chez vous. Et vous prendre pour un vrai dermato (si vous n’avez pas peur du sang). Attention tout de même à choisir un derma-roller dont les aiguilles ne dépassent 0.5mm et à ne pas l'utiliser sur une peau iritée. 

 

Tonight on Kourtney & Kim Take Miami!!! #VampireFacial #kktm

A post shared by Kim Kardashian West (@kimkardashian) on

De l’autre côté de l’Atlantique, on est passé à la vitesse supérieure, les Américains ne jurant plus que par le micropenning. Le principe est sensiblement le même, si ce n’est que les aiguilles vont plus en profondeur, et qu’on ne le pratique donc que chez un dermato. Une douzaine d’aiguilles viennent créer un choc superficiel sur l’épiderme, afin de stimuler la circulation sanguine, de produire du collagène et de revitaliser la peau. On vous prévient tout de suite, ce ne sera pas le meilleur moment de votre vie. En sortant de l’institut, votre peau sera rouge écarlate, elle finira par peler et vous ne pourrez pas mettre de maquillage pendant plus d’une semaine. Comme si vous aviez passé dix jours au soleil sans mettre de crème. Superbe. Mais ensuite, vous retrouverez une vraie peau de bébé. Enfin, normalement. En tout cas, la technique devrait venir à bout de la plupart des traces d'acné. Et c’est déjà une bonne nouvelle.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus