Douche, bain : faut-il arrêter de se laver ? Douche, bain : faut-il arrêter de se laver ?

Mode d’emploi

Faut-il arrêter de se laver ? par Virginie Gonçalves

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

5 minutes

Publié le Mardi 13 Août 2019

Drôle de question en plein été, quand la chaleur donne plutôt envie de passer sous la douche plusieurs fois par jour. Pourtant, de nombreux dermatologues s'inquiètent et affirment que nous nous lavons trop. Alors faut-il jeter notre douche quotidienne avec l'eau du bain ?

En juillet, dans l'émission Les Pouvoirs extraordinaires du corps humain sur France 2, Adriana Karembeu fait une confidence étonnante sur son hygiène personnelle. L'ancien mannequin révèle ne pas prendre de douche quotidiennement : "Je me lave tous les deux jours". Un choix mûrement réfléchi. "Apparemment, ce n'est pas bien de se laver tout le temps" explique-t-elle. Zapper la douche quotidienne, une bonne idée ? Non, crierons tous ceux ayant déjà failli tourner de l'oeil de bon matin dans les transports en commun à cause des mauvaises odeurs corporelles. Et pourtant...

Haro sur la douche ?
Douche le matin pour se réveiller, après le sport, le soir pour laver la journée : nous passons de plus en plus de temps dans la salle de bains. Or, les dermatologues sont aujourd'hui nombreux à nous mettre en garde car nous nous laverions trop. Et ce serait dommageable pour la peau. En se savonnant, on n'élimine pas seulement sueur, odeurs et saletés mais aussi une partie du film hydrolipidique, véritable barrière protectrice contre les agressions extérieures. Se laver trop souvent déséquilibre également le microbiome, la flore cutanée composée de bonnes bactéries, champignons et levures. Or cet écosystème, lorsqu'il est en bonne santé, nous protège des mauvaises bactéries. Un excès d'hygiène altère donc les premières défenses de la peau et la fragilise. Elle peut alors devenir plus sèche, inconfortable, les risques de démangeaisons et d'irritations sont aussi plus grands.

Se laver, mais autrement
Certains dermato affirment aujourd'hui qu'en termes de santé, il n'est pas nécessaire de prendre une douche quotidiennement. Certaines parties du corps - bras, jambes - n'auraient pas besoin d'être savonnées tous les jours. Se laver une à deux fois par semaine - ou tous les deux jours selon certains - serait suffisant, surtout si on a la peau sèche. Sauf que nous vivons en société. Et, par respect, il est tout de même préférable de ne pas laisser proliférer ses mauvaises odeurs corporelles. D'où le retour en grâce de la toilette de chat de nos grands-mères. Avec un gant, on continue de laver tous les jours parties intimes, aisselles et pieds. On nettoie également chaque soir le visage et on lave toujours ses mains régulièrement. Il est ici question de faire une croix sur la douche quotidienne, pas sur l'hygiène.

Touche pas à ma douche
Si le sujet de l'hygiène personnelle fait aujourd'hui couler beaucoup d'encre, il faut toutefois souligner qu'aucune recherche n'a en réalité aujourd'hui répondu à la question : à quelle fréquence faut-il se laver ? Aucune étude n'a donc défini quand on nettoyait trop la peau. D'autres spécialistes - et beaucoup d'entre nous - ne sont ainsi pas prêts à se passer de douche quotidienne. Mais on se limite alors à une par jour, assez rapide et sous une eau pas trop chaude. On ne frotte pas et on ne lave que les zones qui en ont besoin. Enfin, on évite les produits trop décapants et on préfère les savons doux.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires