Comment choisir sa protection hygiénique ? Comment choisir sa protection hygiénique ?

Mode d’emploi

Comment bien choisir sa protection hygiénique ?

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

5 minutes

Publié le Mercredi 21 Août 2019

En fonction de l’âge, du moment du cycle ou de la vie, nos besoins en terme de protections hygiéniques ne sont pas les mêmes. On vous aide à y voir plus clair.

Les préférences changent au cours de la vie. Une protection hygiénique qui nous convenait à 16 ans ne nous convient pas forcément à 25 ou à 43 ans. De plus, aujourd’hui, de plus en plus de polémiques font surface quant à la dangerosité de certains produits féminins. On a voulu faire un rapide tour des protections qui existent et de leurs avantages. 

#1 La serviette hygiénique jetable
Longtemps la seule alliée des femmes, la serviette était réutilisable il y a encore quelques années. Mais ça c’était avant. Aujourd’hui, les rayons dédiés s’agrandissent dans les grandes surfaces et il s’agit de la protection hygiénique jetable la plus commune avec le tampon. Malheureusement, de plus en plus de marques y ajoutent des parfums et des matières de synthèse qui peuvent facilement créer un malaise, qu’il soit olfactif ou sensitif : le parfum, ça gratte les fesses et ce n’est pas toujours agréable. A ce sujet, de nombreuses études ont démontré la présence de produits chimiques dangereux dans les serviettes jetables, faisant d’elles un ennemi probable à la santé des femmes. 
Pour palier ce problème, des marques bio comme Naty se sont emparé du marché, en proposant des serviettes hygiéniques jetables biodégradables sans chlore, formulées à base d’amidon de maïs et en cellulose. Dernièrement, les marques Nana et Always ont également sorti des versions 0% de leurs serviettes hygiéniques. Elles ne contiennent ni allergène, ni parfum, ni colorant, pour éviter les risques d’irritation. Tout bénef’.
Facile d’utilisation, la serviette hygiénique jetable ne nécessite aucune manipulation intra-vaginale. De plus, elle se change rapidement et a de grandes capacités d’absorption. Il en existe de toutes les tailles pour s'adapter à tous les flux. Elle est idéale pour celles qui veulent se sentir protégées au maximum. 

#2 La serviette hygiénique lavable
Bien plus respectueuse de l’environnement que sa soeur jetable, elle ravira celles qui ne veulent pas non plus être en contact avec des substances douteuses. Elaborée le plus couramment en coton respirant, il suffit de la rincer à l’eau et de la passer à la machine à laver. C’est la nouvelle version des longs tissus de nos arrières-grands-mères (qui avaient déjà tout compris).
De nombreuses marques éco-responsables proposent aujourd’hui des serviettes hygiéniques lavables qui sont en plus très jolies et qui rendraient le moment presque moins désagréable. Elles existent évidemment en plusieurs tailles pour s’adapter aux différents flux. 
Comment ça marche ? Il s’agit d’un tissu de coton doublé d’un tissu imperméable et relié grâce à une attache en bouton pression. On peut les utiliser plusieurs fois. On valide.

#3 Le tampon 
Compagnon privilégié de certaines femmes pendant leurs règles, le tampon est une protection hygiénique jetable aussi répandue, car très pratique, notamment pour faire du sport. Invisible, il s’insère dans le vagin et se change régulièrement. Cependant, il est aussi régulièrement à l’origine de polémiques inquiétantes sur sa composition car il contiendrait des perturbateurs endocriniens, à l’instar des serviettes hygiéniques. 
Il est également source d’angoisses car il augmente les chances de contracter un syndrome du choc toxique, soit le développement d’un staphylocoque doré dans le vagin qui peut entraîner des infections localisées très graves. Mais, avec une bonne hygiène et de l’attention, on ne risque rien. 

#4 La cup ou coupe menstruelle
Arrivée il y a quelques années sur le marché, on peut dire que la coupe menstruelle a déclenché une petite révolution. Réutilisable à l’envi, elle est devenue l’alliée idéale de nombreuses femmes qui ne jurent aujourd’hui que par elle. Fabriquée en silicone médical, elle s’insère dans le vagin et récupère le flux en plus d'être totalement eco-friendly.
Pour n’avoir aucun problème, même si des études très positives ont été faites récemment, on la vide minimum trois fois par jour en fonction du flux puis avant de la réinsérer on la lave au savon doux et à l’eau. Enfin, à chaque fin de cycle, on n’oublie pas de la faire bouillir pour la désinfecter correctement. 

#5 La culotte de règles
Tout comme la cup, la culotte de règle est arrivée comme une tornade dans la vie des femmes et a tout révolutionné. Hyper pratique, il s’agit de culottes en coton rembourrées et qui permettent d’accueillir le flux des règles. Il n’est pas question d’y ajouter quoique ce soit, c’est hyper absorbant et très esthétique. On aime bien l’idée de pouvoir se pavaner dans une jolie culotte à un moment où on ne se sent pas toujours hyper sexy. Elle est aussi très pratique pour prendre l’avion tant elle est absorbante. Il existe aujourd’hui une dizaine de marques parmi lesquelles Thinx, Plim ou Fempo, que l’on valide ! Idéales également si l'on veut protéger l'environnement.

#6 Le flux instinctif libre
Pour ne rien vous cacher, nous ne l’avons jamais testé mais il s’agit d’une technique approuvée par plusieurs femmes. Elle consiste à abandonner toute sorte de protection hygiénique et de faire confiance à son périnée. L’idée ? Le contracter pour conserver le sang et ne le lâcher qu’au moment où l’on va aux toilettes. Si vous avez testé, n’hésitez pas à partager votre expérience avec nous. 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires