‘Aime’ : la marque de compléments alimentaires qui nous réconcilie avec le concept ‘Aime’ : la marque de compléments alimentaires qui nous réconcilie avec le concept

Mode d’emploi

‘Aime’ : la marque qui nous réconcilie avec les compléments alimentaires par Anne Lods

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Lundi 5 Août 2019

C’est la tendance de l’année en matière de cosmétiques : les compléments alimentaires. On en a discuté avec les créateurs de la marque française 'Aime' pour comprendre leur fonctionnement. Et peut-être bien que ces pilules seraient révolutionnaires.

Il est 10h du matin, j’ai rendez-vous avec Mathilde Lacombe et François Morrier dans leur boutique du 3ème arrondissement parisien. Ils doivent me parler de la marque qu’ils ont créé tous les deux : Aime. Il s’agit d’une gamme de compléments alimentaires pour la peau des femmes et des hommes. Grâce à eux, les deux créateurs espèrent bien changer la donne dans l’univers des cosmétiques. Leur but ? En finir avec nos mille crèmes et autres sérums. Pour avoir une belle peau, il faut avant tout prendre soin de ses intestins.

Des intestins en bonne santé
"Happy Gut, Happy Skin" ("Intestins heureux, peau heureuse") voilà le slogan de la gamme de compléments alimentaires Aime. Si le concept a été imaginé par ces deux anciens de Birchbox France qui maîtrisent le monde de la beauté sur le bout des doigts, ils m’expliquent dans un bureau à l’étage de la boutique que la formulation des produits a été mise entre les mains d’une professionnelle reconnue, Valérie Espinasse, docteur en pharmacie et micronutritionniste. Et c’est rassurant. Car ne nous le cachons pas, ce qui peut fait peur avec les compléments alimentaires, c’est leur composition. Comment être sûr de ce que nous avalons ? Ici, transparence et expertise : les pilules sont formulées uniquement à base de plantes, de vitamines et de probiotiques, savamment pesés. Ces derniers permettent de réguler les dérèglements intestinaux souvent à l’origine de réactions cutanées comme l’acné ou la rosacée. C'est bien connu, les intestins sont notre deuxième cerveau. Deux gélules par jour suffiraient donc à récupérer notre "glow". Tout en faisant attention, et Mathilde insiste bien sur ce point : ce sont des compléments à prendre sur le long terme, on ne voit aucun changement au bout d’un mois de traitement. L’idée est donc de soigner dans la durée et non pas de camoufler.

Il existe quatre formulations différentes pour s’adapter aux besoins de chacun. "Summer Glow", pour préparer la peau au soleil et faire durer le bronzage. "French Glow", idéal pour les peaux sèches, sujettes aux irritations et à la rosacée. "Pure Glow", pour les peaux sujettes à l’acné et "L’Homme" pour les peaux masculines.  

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par aime (@aimeskincare) le

 

Une marque de cosmétiques, uniquement
Mais alors, si l’on soigne, ce n’est pas plutôt de l’ordre du médicament ? La réponse des deux créateurs est claire : non, c’est uniquement du soin. Prendre ces compléments ne vous soignera pas de votre maladie de Crohn ou de pathologies intestinales graves, il faut aller voir un médecin spécialiste. Par contre, ils peuvent accompagner ceux qui ne trouvent pas chaussure à leur pied avec des soins agressifs et qui cumulent les déconvenues, à la recherche de la crème idéale.

L’autre preuve infaillible qui montre qu’il s’agit de soin et pas de médication est le design de leur très belle boutique, qui n’a rien d’une pharmacie. Teintes dorées et chaudes, mobilier scrupuleusement choisi, l’on a envie d’y entrer pour voir ce que l’on peut y trouver. Quelque chose qui, en témoigne Mathilde, arrive régulièrement. Les visiteurs se laissant par la suite tenter par une boîte de compléments alimentaires à tester. D’ailleurs, à cette collection, les deux créateurs y ont ajouté d’autres produits comme des sachets de thé matcha et collagène, des infusions, une bougie, de gourdes… Dans un design très épuré, voire même tout à fait Instagrammable. Rien d’étonnant, avec Mathilde Lacombe (100k abonnés sur Insta) aux manettes. Alors, vous laisserez-vous tenter ?

Produits disponibles sur le site de Aime. Il faut compter 30€ les 60 gellules, soit le mois. Disponible également dans leur boutique parisienne 3 rue du Pont aux Choux, Paris III. 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires