Acné, fourches, bactéries… Voici 4 bonnes raisons d’investir dans une taie d’oreiller en soie Acné, fourches, bactéries… Voici 4 bonnes raisons d’investir dans une taie d’oreiller en soie

Mode d’emploi

Acné, fourches, bactéries… Voici 4 bonnes raisons d’investir dans une taie d’oreiller en soie par Marine Decremps

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Lundi 28 Octobre 2019

Le bon investissement beauté de cet automne pourrait bien être une taie d’oreiller. Oui, mais en soie car elle jouera sur la beauté de vos cheveux, la diminution de votre acné et votre confort.

Comme on fait son lit, on se couche, dit le dicton. Nous, on dirait même comme on fait son lit, on se réveille ! Une bonne literie conditionne notre bien-être physique, réduit les tensions, stimule le système immunitaire et en offre un sommeil réparateur. On choisit donc avec soin ses matelas, sommier et oreiller, veillant à l’ergonomie de ceux-ci. Or, peu d’entre nous prête attention à la matière des draps et surtout des taies sur lesquelles nous posons notre tête. Force est de constater que nous dormons pour la plupart sur du coton. Mais pour préserver notre peau et nos cheveux, il vaudrait mieux capitaliser sur une autre matière, la soie.
Le saviez-vous ? La soie contient des acides aminés et des protéines naturelles qui, ajoutées aux cosmétiques permettent de booster la régénération cellulaire. Et il en va des mêmes vertus pour sa version textile. Du coup, investir dans une taie d’oreiller en soie pourrait bien éviter de casser sa tire-lire en crèmes de soin et autre masques cheveux. Vous pouvez, dans un premier temps et si vous ne voulez pas dépareiller votre lit, vous munir d’un foulard en soie à poser sur votre parure en coton. Et fini la trace de l’oreiller sur la joue ! Mais pas que… Voici quatre bonnes raisons de faire entrer la soie dans sa routine sommeil.

#1 La soie n’est pas rugueuse
Fragile, votre peau n’aime pas les frottements, qui agissent comme des agressions. La soie beaucoup plus douce empêche considérablement le nombre de frottements de la taie contre la peau.

#2 La soie ne boit pas vos crèmes
Si le coton a un fort pouvoir d’absorption – il peut se gorger jusqu’à 30% de son poids en liquide-, ce n’est pas le cas de la soie. L’absorptivité de cette dernière n’est que de 11 % environ. Du coup, dormir sur cette matière garantit de profiter de tous les effets de vos masques capillaires et skincare préférés.

#3 La soie est hypoallergénique
Eh oui, du fait de la structure de ses fibres – tissées très serrées – la soie ne retient pas les impuretés, ou très peu. Les enzymes qui se trouvent dans la soie vont quant à eux réguler l’acné. Enfin, les propriétés antibactériennes de la soie s’avèrent bénéfiques pour le traitement de l’eczémas.

#4 La soie protège la fibre capillaire
Les frottements, toujours eux ! S’ils s’avèrent mauvais pour la peau, très fine, du visage et du cou, il en va de même pour la fibre de votre crinière. Plus soyeuse, la soie agit comme une caresse et annule la casse. Les cheveux s’emmêlent moins voire plus du tout et les fourches ne sont pas aggravées. Et cela limite la chute.

Le bon shopping :

By Dariia Day

C'est à la suite d'un voyage au Vietnam que la maquilleuse française Dariia a eu l'idée de créer sa marque de taie d'oreiller en soie. Souffrant de problèmes de rosacée, la jeune femme s'est vue conseillé cette technique de sommeil. L'essayer ce fut l'adopter et comme cela est née sa marque. 
Taie d'oreiller en soie, by Dariia Day, à partir de 69 €.

 
Awake
Cette marque est la petite soeur de Tarte Cosmetic, créée par Maureen Kelly et inspirée des routine beauté japonaise. Bluffantes, ces taies d'oreiller imitent la soie mais en version vegan !
Taie d'oreiller en soie vegan, "Sleep Is My Beauty Secret", Awake, 39 €.


Slip
Lors de tests réalisés en laboratoire, ces taies en soie absorbaient nettement moins la crème pour le visage des utilisatrices et générait en moyenne 43% moins de friction que les taies d'oreiller en coton. Chez Slip, ces taies participent à la routine beauté depuis 2004. 
Taie d'oreiller en soie, Slip, environ 76 €.


Lilysilk
Ces taies d'oreiller procurent de la chaleur par temps froid et gardent le frais par temps chaud. Lilysilk a été créée par Lily LIN en janvier 2010, 6 mois après qu'elle est retournée de France en Chine. Elle travaillait dans le domaine de la soirie en France pendant plus d'une décennie.
Taie d'oreiller en soie, Lilysilk, 27 €.

 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires