Acné, fatigue, sécheresse… À appliquer ou à manger, quelle vitamine pour mon problème ? Acné, fatigue, sécheresse… À appliquer ou à manger, quelle vitamine pour mon problème ?

Mode d’emploi

Acné, teint terne, déshydratation… En soin ou dans l'assiette, quelle vitamine pour mon problème ? par Marine Decremps

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

4 minutes

Publié le Jeudi 28 Février 2019

On les trouve dans les produits de beauté et dans les rayons du supermarché, les vitamines sont de plus en plus plébiscitées et sont peut-être la clé de toutes nos contrariétés. Oui mais alors, laquelle choisir pour traiter l’acné, la déshydratation ou les signes du temps ? A, B, C ou K… De la cuisine à la salle de bain, voici les vitamines qui vont vous faire du bien.

#1 La vitamine A pour le teint terne, la perte d’élasticité et les rides
Appelée aussi rétinol, bêta-carotène ou provitamine A, elle atténue les dommages causés par les rayons UV et agit sur l’éclat du teint.
Dans la salle de bain : on peut gommer les rides et accélérer le renouvellement cellulaire avec le rétinol - l'une des trois formes disponibles de la vitamine A. Comme celui-ci peut entraîner desquamations, rougeurs et inflammations, on conseille d'y alle rprogressivement ou de choisir une formule à concentration faible en rétinol, ou à libréation prolongée, comme dans le soin "Redermic R" de chez La Roche-Posay.
Dans l’assiette : la vitamine A appartient à la catégorie des liposolubles, c’est-à-dire qu’elle s’accumule tout particulièrement dans le foie. On cuisine donc du foie de bœuf, mais aussi des abats de poulet. Et pour les végétariens, il faut boire du jus de carotte, et miser sur les frites de patates douces, les abricots ou la laitue.



#2 Les vitamines B pour les cheveux et les ongles cassants
Les vitamines du groupe B sont aussi surnommées les "vitamines beauté". Et pour cause, elles ont des actions bienfaisantes sur la peau, les muqueuses et tous les phanères que sont les cheveux, les poils et les ongles.
Dans la salle de bain : on nourrit ses cheveux du "Bain Vitalisant B" de chez Léonor Greyl. Ou bien avec le shampoing à la quinine et aux vitamines B de Klorane, pour un coût moindre mais une effacacité certaine sur les cheveux fatigués.
Dans l’assiette : les vitamines du groupe B sont dans les légumes verts, en particulier les foncés comme les épinards, le brocoli, les asperges. Mais aussi dans les fruits, le riz, la levure de bière, le foie de bœuf, le soja. La vitamine B12 ne se trouve, quant à elle, que dans les aliments d'origine animale : viandes, abats, œufs, fromages, poissons et fruits de mer.



#3 La vitamine C pour les teints fatigués et les signes de l’âge
Elle est antiradiculaire, antifatigue, cicatrisante et active la production de collagène. En plus de ses effets sur l’organisme, la vitamine C en crème illumine le grain de peau, donne à un coup de fouet à l'épiderme des fumeurs et des stressés et atténue les taches.
Dans la salle de bain : en crème de jour on investit dans le gel crème "Éclat Quotidien à la Vitamine C" de chez Ren. Ou bien, pour les budgets plus modestes, dans le sérum "Vitamine C" signé The Inkey List, en exclusivité chez Sephora, qui protège bien contre la pollution environnementale.
Dans l’assiette : dans les fruits et les légumes, comme la goyave, le persil, les navets, les kiwis, tous les agrumes. Mais aussi les poivrons, les fraises et les baies de cassis.



#4 La vitamine E pour le vieillissement cutané et la déshydratation
Liposoluble comme la vitamine A, elle est anti-oxydante et protège les membranes cellulaires constituées d’acide gras polyinsaturés. Elle aide à maintenir l'élasticité et l'hydratation de la peau, en renforçant le film hydrolipidique. Elle est également anti-inflammatoire et donc très indiquée en cas de coup de soleil ou d’érythèmes.
Dans la salle de bain : pour réparer sa peau, on peut utiliser le soir l’huile "BioRegenerate Rosehip Oil" de Pai Skincare, qui est bourrée de vitamine E. Pour le jour, la crème hydratante enrichie en vitamine E The Body Shop s’adapte à tous les types de peau.
Dans l’assiette : les huiles de tournesol, d’avocat, de noisette, de germe de blé et de colza en sont riches. On les utilise pour assaisonner, pourquoi pas, son anguille cuite, qui elle aussi en contient.



#5 La vitamine K pour les peaux grasses, les pores obstrués, les rougeurs et les cernes
Une carence en vitamine K entraîne une défaillance de la coagulation sanguine. Cela peut entraîner des rougeurs, de la rosacée. Il est donc recommandé de faciliter la coagulation sanguine par l’application ou l’ingestion de vitamine K. Elle est également redoutable avec les cernes et les peaux à tendance grasse. 
Dans la salle de bain : matin et/ou soir, sur peau nettoyée et séchée, on peut appliquer sur les peaux grasses et celles aux pores obstrués le soin "Effaclar K+" de chez La Roche Posay. Pour cibler le contour des yeux, choisir le "Power K Eye Rescue" de Peter Thomas Roth. Pour les rougeurs, le soin "Roséliane" de chez Uriage renforce la paroi des vaisseaux sanguins. 
Dans l’assiette : elle est apportée par les légumes verts (brocoli, chou, épinard, laitue), et dans l'huile de soja.

 

 

 

 

 

 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires