Vous parler à vous-même ne fait pas de vous des zinzins, au contraire ! Vous parler à vous-même ne fait pas de vous des zinzins, au contraire !

Forme&minceur

Vous parler à vous-même ne fait pas de vous des zinzins, au contraire !

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Mardi 16 Juillet 2019

"Qu’est-ce que je vais manger ce soir ?", "Purée j’aime trop ces pompes !", si les commentaires que vous vous faites à vous-mêmes vous inquiète, rassure-vous : ça ne veut pas dire que quelques chose cloche là-haut. Et c’est la science qui le dit.

La prochaine fois que vous surprendrez quelqu’un se parler à lui-même, vous le regarderez d’une autre façon. Car cette personne a certainement tout compris à la vie. Selon Lisa Ferentz, psychothérapeute et auteure du livre Finding Your Ruby Slippers : Transformative Life Lessons From the Therapist’s Couch, nous devrions tous commencer à exprimer nos pensées intérieures à voix haute. Sauf s’il s’agit d’envies criminelles, bien entendu. Elever la voix pour converser avec soi-même peut aider à mieux appréhender le présent et l'avenir proche selon l’experte. Elle a confié au magazine Reader’s Digest qu’elle conseillait cette pratique aux patients qui ont besoin de développer une image positive d’eux-mêmes. "Il n'y a rien de plus important que la façon dont nous nous parlons à nous-mêmes, car ce monologue intérieur nous donne une idée de manière subtile et non-subtile de sur notre état émotionnel et le comportement que l’on choisit d’adopter", explique-t-elle.

Se répéter des pensées positives à voix haute comme "je suis belle" et "je vais passer une bonne semaine" est donc un bon moyen d’adopter un état d’esprit sain. Et surtout, si vous avez l’impression d’être stupide en parlant à votre reflet dans le miroir, même quand vous êtes seul, n’abandonnez pas. "Comme toute autre chose, une fois que vous pratiquez et que vous êtes de bonne foi, vous découvrez que c'est assez facile à faire. Ca guide notre vie, que nous en soyons conscients ou non", a déclaré Ferentz.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires