Sommeil : si vous vous réveillez fatigué.e.s après avoir dormi, peut-être êtes-vous hypersomniaque Sommeil : si vous vous réveillez fatigué.e.s après avoir dormi, peut-être êtes-vous hypersomniaque

Forme&minceur

Sommeil : si vous vous réveillez fatigué.e.s après avoir dormi, peut-être êtes-vous hypersomniaque

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Jeudi 8 Août 2019

Vous dormez huit heures par nuit mais vous réveillez fatigués ? Cela créé des angoisses chez vous ? Peut-être souffrez-vous d’hypersomnie. On vous explique de quoi il s’agit.

Il est 7h, votre réveil sonne et c’est la panique : vous n’avez pas ouvert l’oeil que vous sentez déjà que cette journée sera longue. Très longue. Vous êtes épuisé.e.s. alors que vous vous couchez tous les soirs avant 23h et que vous avez huit bonnes heures de sommeil à votre actif, rien n'y fait : vous vous sentez toujours fatigué.e.s le matin. D’après la version britannique de Cosmopolitan, il s’agirait d’hypersomnie. Selon la spécialiste du sommeil interrogée par le magazine, le docteur Ramlakhan, cette somnolence excessive se caractériserait donc chez les sujets par des difficultés à se réveiller le matin qui déclencherait naturellement un sentiment d’anxiété et l’incapacité à penser clairement. "Souvent, l’hypersomniaque est obsédé par le besoin de dormir davantage, alors qu’en fait le manque de sommeil n’est pas la cause de sa fatigue, a-t-elle expliqué. Mais il est important de rappeler qu’une bonne nuit de sommeil ne consiste pas à dormir 7 ou 8h." Hé oui, le plus important dans une nuit ne serait pas la quantité de sommeil, mais plutôt sa qualité.

Et les personnes hypersomniaques auraient en fait des problèmes de sommeil pas diagnostiqués qui les empêcheraient de se reposer efficacement. D’après la spécialiste, les causes sont nombreuses. Il pourrait s’agir de problèmes d’hypothyroïdie qui se caractérise par une thyroïde peu active, donc des problèmes hormonaux. Des douleurs chroniques pourraient également altérer la qualité du sommeil, tout comme des difficultés respiratoires liées à de l’apnée du sommeil, un ronflement excessif ou un asthme nocturne. Le surmenage et l’épuisement sont également, paradoxalement, des causes d’hypersomnie. De la même manière, les médicaments comme les somnifères, les antidépresseurs et les antihistaminiques peuvent affecter la qualité et les habitudes du sommeil. Par ailleurs, un mode de vie pas sain provoquerait aussi forcément des problèmes de sommeil à long terme, d’où l’importance de pratiquer une activité sportive et de manger correctement. Enfin, l’anxiété et la dépression seraient également la cause d'un sommeil de très mauvaise qualité. Bref, dans ce cas comme pour les autres, il est nécessaire de contacter un spécialiste pour comprendre les raisons, et surtout trouver une solution pour retrouver un sommeil correct. On vous souhaite de belles nuits réparatrices.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires