Selon une étude, le vin rouge contient une molécule qui serait efficace contre la dépression et l’anxiété Selon une étude, le vin rouge contient une molécule qui serait efficace contre la dépression et l’anxiété

Forme&minceur

Etude : le vin rouge contient une molécule efficace contre la dépression et l’anxiété

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Lundi 5 Août 2019

Des scientifiques américains auraient découvert l’impact bénéfique d’une substance végétale présente dans le vin rouge qui aiderait à lutter contre l’anxiété et la dépression.

Cet article n’est pas une invitation à vous jeter sur une bouteille de vin rouge à chaque fois que vous êtes au plus bas. On vous rappelle que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé et donc à consommer avec modération. Sachez néanmoins que si vous avez l’impression de vous sentir plus détendus après avoir siroté un verre de vin rouge cela n’est peut-être pas anodin. Une étude menée par l’université américaine de Buffalo publiée dans la revue scientifique Neuropharmacology a montré que le vin rouge contiendrait du resvératrol, un tanin (molécule végétale de la famille des polyphénols) présent notamment dans le raisin et dans de nombreuses baies qui aurait des effets positifs sur l’anxiété, le stress et la dépression. 

Les chercheurs expliquent que lorsqu’il est ingéré le resvératrol va interférer et bloquer "l’hormone du stress" que le corps peut libérer en trop grande quantité dans le cerveau pour se défendre lors d’une situation angoissante. C’est cette hormone appelée corticostérone qui va être à l’origine des troubles pouvant affecter votre santé mentale

L’étude suggère même que cette molécule pourrait intervenir comme une nouvelle alternative pour traiter les pathologies liées au stress. Ying Xu, co-auteur principal de l’étude indique : "le resvératrol peut constituer une alternative efficace aux médicaments pour traiter les patients souffrant de dépression et de troubles anxieux". Il précise notamment qu’aucun des traitements anti dépresseur disponibles sur le marché n’exploite le fameux tanin : "les antidépresseurs actuels se concentrent plutôt sur la sérotonine ou la noradrénaline mais seulement un tiers des patients dépressifs entrent en rémission complète en réponse à ces médicaments”.
 
Alors bien évidemment le vin rouge n’intervient pas du tout comme un traitement alternatif car celui-ci comporte d’autres risques pour la santé (présence de sucre et d’alcool). Le resvératrol en revanche une fois isolé aurait certainement le mérite d’être exploité davantage à des fins thérapeutiques.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires